Chili – Boric admet qu' »il n’est pas viable » de prolonger le gel des prix des transports publics

0
619

Samedi 19 novembre 2022 ((rezonodwes.com))–Le président du Chili, Gabriel Boric, a averti que la prolongation du gel des tarifs des transports publics, adopté après les manifestations d’il y a trois ans, « n’est pas viable » et a préconisé de minimiser les effets possibles des hausses de prix prévisibles sur les utilisateurs de ce système.

Les hausses de prix ont précisément été l’un des principaux déclencheurs de ce que l’on appelle le « sursaut social », mais M. Boric estime qu’il est inacceptable de continuer à appliquer les mêmes subventions, contrairement à ce que demandent certains de ses partenaires de la coalition au pouvoir, Apruebo Dignidad.

« Nous savons que le gel des droits de douane pendant plus de trois années consécutives n’est pas viable sur la durée », a défendu le président depuis la Thaïlande, où il participe au Forum de coopération économique Asie-Pacifique (APEC), selon le quotidien chilien « El Mercurio ».

S’il a admis qu' »en temps de crise économique », il est nécessaire d’adopter des mesures de soutien, il a préconisé de chercher d’autres formules pour « protéger les familles chiliennes et les caisses fiscales » en même temps. M. Boric a promis qu’il présenterait ses propositions « dès que possible », une fois qu’il aura conclu des accords avec le Trésor et les Transports.

Les prix au Chili ont grimpé de 12,8 % en glissement annuel, selon les données officielles d’octobre, qui montrent une hausse de cinq dixièmes de point de pourcentage par rapport à septembre.

source: notimerica news

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.