Insécurité | Enlèvement collectif: Oscar Joseph et Germithe Dieujuste, deux cadres du MENFP, kidnappés à Frères

0
1792

Le premier anniversaire de la coalition PHTK-SDP-Fusion-MTV au pouvoir, se résume par tragédie en mer et multiplication des actes de séquestration. L’insécurité est à son comble tandis que Marjorie Michel, Edmonde Beauzile, André Michel, Ogé Beauvoir… travaillent d’arrache-pieds pour garder Ariel Henry au pouvoir sans rien produire de concret.

Port-au-Prince, dimanche 24 juillet 2022 ((rezonodwes.com))–Il reste aux autorités policières d’agir afin de mater l’insécurité, a laissé entendre le ministre de l’intérieur du gouvernement de facto, Liszt Quitel, sur la plateforme numérique de Gazette Haïti. Selon lui, le gouvernement a honoré ses engagements envers la Police nationale d’Haiti (PNH) relatifs aux promesses de matériels létaux pour affronter les bandits ayant détourné dimanche une ambulance.

Des nouveaux cas d’enlèvement ont été signalés ce weekend à Port-au-Prince, rapportent plusieurs médias numériques. Parmi les victimes connues, deux cadres du Ministère de l’Éducation nationale et de la formation professionnelle (MENFP). Oscar Joseph et Germithe Dieujuste ont été kidnappés samedi, à Frères non loin de l’École nationale de Police, rapporte une source du ministère. 

Des hommes lourdement armés ont forcé les deux occupants d’un véhicule que pilotait Oscar Joseph à emprunter un lieu inconnu de séquestration. Des proches des deux victimes contactées, ont lancé un appel aux ravisseurs afin de libérer les otages. La source confirme la situation inquiétante d’Oscar Joseph, souffrant, un ancien diplômé de la Faculté des Sciences Humaines.

L’un des responsables de Radio éducative au MENFP, doit suivre un protocole sanitaire stricte en raison de son statut médical fragile. Germithe Dieujuste, résidente également de Pernier, profitait de l’itinéraire généralement empruntée par Oscar Joseph pour regagner son domicile.

Le comble dans cet enlèvement collectif réside dans le fait que les deux cadres ont été attaqués à quelques enclavures de l’École nationale de Police à Frères. Cet indicateur remet en débat le dispositif sécuritaire établi dans l’environnement de l’ENP.

Hervé Noël
vevenoel@gmail.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.