13 juillet 2024
[Audio] Dialogue inter-haïtien | Journée 2. L' »urgence » dont parle le Conseil de Sécurité n’aboutira point à « un régime PHTK4 », assure l’Ing. Ernst ‘Nènè’ Mathurin de BSA interrogé par Rezo Nòdwès
Actualités Corruption Diplomatie Élections Société

[Audio] Dialogue inter-haïtien | Journée 2. L' »urgence » dont parle le Conseil de Sécurité n’aboutira point à « un régime PHTK4 », assure l’Ing. Ernst ‘Nènè’ Mathurin de BSA interrogé par Rezo Nòdwès

Ing. Mathurin: « ce gouvernement ne correspond pas à notre vision pour une sortie de crise ».

« Montana était déjà en mode d’urgence », souligne Nènè Mathurin à l’attention des membres du Conseil de Sécurité de l’ONU exhortant vendredi les parties prenantes à « parvenir d’urgence à un accord » avec le PM de facto, Ariel Henry, sans mandat ni mission et pardessus tout un « inculpé », selon la veuve Martine Moise, dans l’assassinat de Jovenel Moise.

Samedi 16 juillet 2022 ((rezonodwes.com))–La date du deuxième round des négociations inter-haïtiennes (Accord Pen-Montana/Coalition PHTK-SDP-Fusion) pour trouver une solution à la grave crise que traverse le pays depuis plusieurs années, en particulier après le brutal assassinat de l’ancien président Jovenel Moise, coincide avec le vote du Conseil de sécurité statuant sur le renouvellement de mandat de Binuh.

L’Ingénieur Ernst « Nènè’ Mathurin, interrogé vendredi soir par Rezo Nòdwès, laisse entendre que les négociations avec le Premier ministre de facto, Dr. Ariel Henry, suivra son cours normal. « L’urgence dont mentionne la dernière résolution du Conseil de Sécurité de l’ONU, n’aboutira point à la formation d’un régime PHTK4« , rassure M. Mathurin promettant de donner plus de détails samedi matin sur le déroulement des deux premières journées de négociation débutées jeudi soir.

« Un dialogue politique entre le pouvoir en place et Montana-Pen s’est tenu pour trouver une entente de principe et de jeter les bases de dialogue avec ‘d’autres acteurs identifiés« , a expliqué Nènè précisant que la journée du vendredi était en partie consacrée à « la présentation des protocoles qui vont dans le sens opposé« .

Plus loin, le représentant du BSA interviewé par Hervé Noël et cba de la rédaction de Rezo Nòdwès, qui s’est montré on ne peut plus clair, est allé droit au but. « Nous ne recherchons aucun dialogue pour venir constituer PHTK4, tout comme bien avant, nous sommes restés en dehors de PHTK3, l’actuel gouvernement« .

Mathurin rappelle que « Montana existait bien avant la formation de ce gouvernement« , la troisième version PHTK dont fait partie intégrante Me. André Michel, autrefois un virgulent combattant à côté de la sénatrice Edmonde Beauzile, contre toute forme d’amendement de la Constitution en dehors d’un débat parlementaire.

« Quand il y a des divergences profondes, il faut prendre le temps, il faut aller vite et bien et c’est ce que nous cherchons à faire« , réitère un des représentants autorisés à parler à la presse au nom du BSA.

Toutefois, M. Mathurin a confié à Rezo Nòdwès que nous sommes pas en face d’interminables discussions. Le protocole établi, a-t-il avancé, prévoit la fin des négociations dans 21 jours, pas question d’aller au-delà de la fin du mois d’aout, voire traverser septembre. Par contre, le protocole établi par la coalition PHTK-SDP-Fusion prévoit de s’étaler sur un mois environ.

« Nou pa nan 2024, nou pa nan desanm, nou pan nan septanm, nou nan jok ka fen jiyè-a et à la rigueur début du mois d’aout, pour trouver la solution recherchée à la crise », martèle Mathurin s’éloignant de toute forme de dilatoire et de stratagème, sans directement l’évoquer, pour assurer le ticket d’Ariel Henry à l’Assemblée de l’ONU à New York, en septembre prochain.

Opinant sur la décision du Conseil de Sécurité ayant voté à l’unanimité le renouvellement du mandat de Binuh, l’Ing. Nènè Mathurin indique qu’il nous revient de travailler très dur pour le « rapatriement de notre souveraineté », ajoutant que « tout le pouvoir est à l’extérieur ».

Soulignons que Me. André Michel, contrairement à la première journée, n’a publié vendredi soir aucun nouveau tweet sur le déroulement des pourparlers.

Retrouvez ci-dessous l’intégralité de l’entretien entre Ing. Ernst Nènè Mathurin et Hervé Noel et cba de Rezo Nòdwès.

audio
↓↓

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.