Le lycée national de Pestel souffle sa trentième bougie

0
1075

Vendredi 17 juin 2022 ((rezonodwes.com))– Du 06 au 10 juin, les projecteurs étaient rivés sur le lycée national de Pestel qui commémore son trentième anniversaire d’existence.

Tout un ensemble d’activités, dont un tournoi de football, une messe d’action de grâce, un défilé à la fanfare et un gala, ont été organisées pour rehausser l’éclat de cet événement.

L’événement commémoratif a débuté le lundi 6 juin avec le match inaugural du tournoi baptisé «prix Hérold Gilles ». Ce trophée dédié à la mémoire de ce dernier, directeur du lycée de 1993 jusqu’à sa mort en mai 1998, a été remporté lors de la finale en date du 09 par les élèves de NS4  au détriment de NS2.

La commémoration s’est poursuivie jusqu’à la journée du 10 juin; de très tôt dans la matinée, les élèves de l’établissement ont pris part à une messe d’action de grâce où l’eucharistie a été présidée par le révérend Père Gimelet Bazile, un produit du lycée. Un défilé à la fanfare a précédé la messe de requiem dite  en mémoire du Directeur Hérold Gilles, de la dame Marie-Thérèse Larosilière Gilles, de Jean Latendresse, d’Admy Bélizaire, de Lesly Vincent et du Dr Sénèque Philippe.

Accompagnés du fanfare «Les Frères Unis des Cayes), les élèves ont dû se défiler jusqu’à l’enceinte du lycée où a eu lieu une exposition de photos et d’une conférence-débat animée par le professeur Wislet Bien Aimé et l’agronome Étienne François autour du thème « s’éduquer pour mieux s’engager dans la reconstruction de la société».

 Dans la soirée, s’est déroulé, dans l’enceinte de l’école nationale, un Gala marquant la commémoration du 30ème anniversaire du lycée national de Pestel. En cette occasion, plus d’une dizaine de personnalités ont été décorées pour avoir fait un rôle primordial dans l’existence de ce patrimoine.

Il s’agit de Me Louis Ney Gilles, de Yoland Gilles qui se sont distingués pour avoir jeté les bases de l’école, de Me Clotaire Bien Aimé, connu pour ses sacrifices à un moment où le lycée a dû faire face à une succession de crises, du professeur Roldy Gilles,  de Me Fritz Gérald Thomas, de l’éducateur Anel Jean Gilles, de l’ing-Agronome Jean Fred Lespérance, de l’ex député Ronald Étienne, de Monès Alcégaire pour leur estimable contribution dans la formation de plusieurs cohortes de jeunes, de Joseph Noël pour ses services et de Jean René Louis pour son dévouement comme ancien comité dudit établissement. Pour cette soirée du vin d’honneur, il y a eu la prestation de l’artiste Guy Amos Marcelin, de John Kerlyn Guillaume et le show de la jeune Higuena Mota Exi.

Intervenant lors du déroulement du gala, le Directeur du lycée national de Pestel en l’occurrence Monsieur Phenicq Bien Aimé met en relief les difficultés auxquelles son institution est en train de faire face. Il a parlé entre autres d’une carence endémique de professeurs et du personnel administratif. De son côté, le récipiendaire Clotaire Bien Aimé, dans son allocution de circonstance, a retracé l’ensemble des crises  jalonnant l’établissement dont il fut directeur par intérim pendant 22 ans.

Notant que cette activité trouve le support de plusieurs anciens élèves du lycée et d’autres personnages et d’organisations communautaires se sympathisant à la cause du lycée. Pour la mise des festivités, un comité regroupant James St Germain, du Directeur de l’établissement Phénicq Bien Aimé, de John Kerlyn Guillaume, de Glaphira Guichette, de Anel Jean Gilles, de Jean René Louis, d’Yslande et de Wiltho Mesmin était mise sur pied.

James St-Germain

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.