Une dizaine de boat-people haïtiens abandonnés par des trafiquants sur un îlot de Porto Rico

0
1201

Mercredi 9 mars 2022 ((rezonodwes.com))–Un groupe d’Haïtiens est bloqué sur l’île de Desecheo, à l’ouest de Porto Rico, a confirmé lundi soir le responsable des affaires publiques des garde-côtes, Ricardo Castrodad.

Selon le fonctionnaire, les personnes ont été abandonnées sur Desecheo par un « groupe de trafiquants ». « Les conditions météorologiques n’ont pas permis de retirer les personnes du site (…) cela peut être fait en toute sécurité », a-t-il déclaré.

Le porte-parole de la patrouille frontalière, Jeffrey Quiñones, a déclaré à El Nuevo tôt mardi que « les garde-côtes évaluent le moment d’entrer et de retirer les sans-papiers de l’îlot en fonction de l’état de la mer ».

Il a ajouté qu’il y avait 10 personnes, dont six hommes et quatre femmes. Ils ont reçu de l’eau et de la nourriture, a rapporté Quiñones.

Pour sa part, M. Castrodad a souligné que « ces voyages sont illégaux. Il s’agit de groupes de trafiquants qui effectuent ces voyages clandestins dans des embarcations artisanales, appelées yolas, qui ne sont pas adaptées à la navigation, et encore moins au transport de groupes en toute sécurité ».

Il a ajouté que ces voyages se déroulent dans des « conditions infrahumaines », où il y a généralement surpopulation et où les membres d’équipage ne disposent pas de gilets de sauvetage ni d’équipements de sécurité.

« Notre appel est que le voyage est dangereux et ne vaut pas la peine. Ce qu’on leur promet n’est pas nécessairement la vérité à laquelle ils sont confrontés lorsqu’ils arrivent à Porto Rico », a-t-il déclaré.

Un cybernaute identifié sur Twitter comme Lewis Raven Wallace a dénoncé la situation sur les médias sociaux et affirmé que le groupe avait été vu dimanche sur l’île.

« Mon pote travaille sur un bateau et les a vus hier, il a nagé avec des provisions. Le capitaine de son bateau a appelé les garde-côtes, qui ne sont pas venus hier ni aujourd’hui », a-t-il déclaré.

Dimanche, un bateau en bois s’est échoué dans les Keys de Floride et 163 migrants haïtiens ont nagé jusqu’au rivage. De nombreuses personnes ont eu besoin de soins médicaux, selon les responsables fédéraux.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.