Nouvelle ingérence – RD : Abinader appelle le Core Group à « assumer sans plus tarder un effort sérieux et cohérent d’aide et de collaboration au sauvetage d’Haïti »

0
1314

Abinader a organisé une nouvelle réunion avec des représentants d’une trentaine d’organisations politiques dominicaines autour de la crise haïtienne. Suite à cette rencontre le gouvernement dominicain a appellé le Core Group à « assumer sans plus tarder un effort sérieux et cohérent d’aide et de collaboration au sauvetage d’Haïti. »

Vendredi 14 janvier 2022 ((rezonodwes.com))–

Alors que le Premier Ministre Ariel Henry et son gouvernement formé dans le cadre d’une alliance entre le PHTK ,la Fusion, MTV ,Pitit Dessalines, etc…., sont en retraite sur la côte des Arcadins, le Président Abinader s’est réuni, ce 13 janvier 2022 , à porte fermée ,avec les partis politiques dominicains sur la crise haïtienne pendant deux heures.

Il s’agit de la troisième réunion d’ingérence flagrante dans les affaires haïtiennes  à se tenir au Palais national dominicain. Les deux précédentes se sont tenues en novembre dernier et il a été décidé d’unir les efforts pour que la communauté internationale accorde « l’attention voulue » à la crise qui se passe en Haïti depuis la mi-juillet dernier.

À l’issue de cette  troisième réunion, dirigée par le président Luis Abinader et des représentants d’une trentaine d’organisations politiques, ils ont réitéré un appel au Core Group  (USA , France, Canada, et Union européenne)  à travers une déclaration commune.

« Nous appelons la communauté internationale, en particulier les États-Unis, la France, le Canada et l’Union européenne, et toutes les nations démocratiques de notre Amérique, à assumer sans plus tarder un effort sérieux et cohérent d’aide et de collaboration au sauvetage d’Haïti.

Nous nous identifions pleinement à l’approche de politique étrangère assumée de manière décisive par l’État dominicain, faisant écho à un grand tollé national, qu’il n’y a pas et qu’il n’y aura pas à l’avenir de solution dominicaine aux problèmes d’Haïti », indique le document officiel qui a été lu par le ministre administratif de la présidence dominicaine, José Ignacio Paliza, qui est également le président du Parti révolutionnaire moderne au pouvoir.

La déclaration conjointe indique l’invitation des signataires à « tous les secteurs de la vie nationale » à se joindre à l’effort « collectif » qui est fait pour que ce problème ne continue pas d’affecter la société dominicaine.

« C’était une réunion qui, connaissant toutes les différences que nous avons évidemment par rapport à l’administration publique, mais dans laquelle nous avons abouti à un document unitaire du pays par rapport à la situation haïtienne et les défis et risques qu’elle représente pour notre pays », a déclaré Abinader au moment de prononcer les mots de clôture aux médias.

Source : Listin Diario

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.