Les étrangers ont trop de mainmise sur le pays, s’indigne Lambert

0
1628

Jeudi 6 janvier 2022 ((rezonodwes.com))—La cheffe de Binuh qui a rencontré le DG de la PNH au lendemain des 218 ans de l’indépendence du pays, continue de prouver que c’est bien l’étranger qui tire les ficelles réglant les mouvements des dirigeants haitiens, uniquement redevables envers leurs patrons.

L’”ingérence du Core Group” va trop loin en Haïti, a rappelé le sénateur Joseph Lambert conseillant le PM de facto Ariel Henry, nommé par les Blancs, “de ne pas s’engager dans un bras de fer avec le Sénat”.

Le sénateur Lambert lors d’une intervention jeudi à l’antenne de radio Mega, au cours de l’emission Booster, a déclaré que les étrangers qui se comportent en de véritable pro-consuls,  »ont trop de main mise sur le pays”.

Joseph Lambert, qui livrait en direct son interprétation de la Constitution à propos de la fin de son mandat parlementaire, soit le deuxieme lundi de janvier 2022 ou 2023, a ajouté que le “Core Group recherche toujours une formule pour les haitiens et à chaque fois que cela ne marche pas, nous nous plongeons dans une nouvelle spirale d’instabilité”.

Véritable perdant récalcitrant, Lambert avait tenté vainement de faire pencher la balance de l’international en sa faveur et de s’approprier le fauteuil présidentiel durant sa lutte contre deux autres héritiers du régime Tet Kale, Claude Joseph et Ariel Henry.

Le sénateur avait même révélé qu’il avait environ 25 années de collaboration avec les américains et se disait confiant qu’il serait leur favori pour prendre les rênes d’une transition post-Jovenel.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.