Jérémie – Déni de justice : de la Cité des poètes à la Cité des violeurs

0
1135

JÉRÉMIE : DE LA CITÉ DES POÈTES À LA CITÉ VIOLEURS , LA JUSTICE RESTE INACTIVE. | Communiqué OCNH

Mercredi 24 novembre 2021 ((rezonodwes.com))–

L’Organisation des Citoyens pour une nouvelle Haïti (OCNH), laquelle   organisation de promotion et de défense des Droits Humains remplissant toutes les formalités légales pour son fonctionnement  dénonce avec véhémence le comportement complice et irresponsable  de Me Kesner Numa et Guetgeans respectivement Doyens du TPI de Jérémie et S/CG de Gouvernement de Jérémie  dans le cas Stevens Theano de 23 ans accusé de viol sur un mineur de 16 ans.

Le département de la Grand-Anse continue à marquer son histoire en matière de viol sur mineure , dernière en date c’est le cas de Stevens Théano âgé de 23 ans qui a violé une jeune fille de 16 ans  jusqu’à présent la justice reste passive puisque ce présumé violeur est la famille d’un ancien ministre/ député  de Jérémie  qui a beaucoup d’influence sur la justice locale.

L’agresseur Stevens Theano  âgé de  23 ans   est aussi  un membre de la famille  de l’épouse de Me NUMA, Doyen du TPI de Jérémie. Ce lien familial a permis au Doyen de la juridiction de Jérémie de jouer un rôle  de négociateur en dehors de son statut d’autorité Judiciaire  entre l’agresseur  et la mère de la victime qui a forcé la fillette a effectué  un avortement  volontaire  en dehors de normes médicales et la loi haïtienne entre 19 au 20 août 2020. L’Organisation constate  le  Fonctionnement de la justice dans la juridiction de Jérémie est très critique, infectée par la corruption et l’impunité à cause  des autorités judiciaires qui ne respectent pas la déontologie et l’éthique de la magistrature

De ce fait,   l’OCNH dans son combat contre la corruption et l’impunité  demande  autorités du CSPJ et du MJSP en toute  urgence de diligenter une enquête sur le comportement désagréable de certains personnels faisant partie de l’appareil judiciaire du département de la Grand ’Anse.

 L’Organisation des Citoyens pour une Nouvelle Haïti « OCNH » dans son plaidoyer  contre la corruption et  l’impunité, condamne avec la plus grande rigueur certaines autorités judiciaires  qui distribuent la  justice  aux  plus offrants, pour l’OCNH c’est un comportement  parallèle à la déontologie et l’éthique  du métier.

L’OCNH exhorte les autorités du CSPJ et du MJSP à prendre toutes les dispositions nécessaires  afin d’identifier  et punir les corrompus  du système selon la loi permettant à la population de la Grand ’Anse de respirer un autre air de justice.

Delmas, le 23 Novembre 2021

Camille OCCIUS
Coordonnateur général OCNH-HAITI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.