14 juillet 2024
Referendum bidon : beaucoup d' »argent dépensé » pour acheter des hommes afin de venir pondre la constitution illégale de Jovenel Moise, confie le juriste René Julien
Actualités Corruption Élections Insécurité|Kidnapping Société

Referendum bidon : beaucoup d' »argent dépensé » pour acheter des hommes afin de venir pondre la constitution illégale de Jovenel Moise, confie le juriste René Julien

Samedi 29 mai 2021 ((rezonodwes.com))–La Constitution que le dictateur Jovenel Moise, appuyé par la police, cherche de toutes ses forces à imposer au peuple haitien à travers un referendum-bidon, n’est nullement un projet devant effectivement contribuer à l’amélioration effective du quotidien de l’homme haitien, tellement elle est entourée de corruption de sa conception à sa rédaction, à en croire les dernières révélations de Me. René Julien.

Le juriste René Julien, toujours prompt à définir les notions d’irrégularité, d’abus de droit, de fraude, de corruption ou de blanchiment, a confié publiquement samedi le rêve du dictateur Jovenel Moise de l’avoir à côté de Boniface Alexandre, d’Hérard Abraham dans l’accouchement d’une constitution taillée sur mesure à partir d’un referendum-bidon illégal.

« J’ai été sollicité par plusieurs personnes du pouvoir ou proches du pouvoir pour faire partie du comité devant rédiger la constitution de Jovenel Moise« , a révélé Me. Julien, sans toutefois citer les noms de ces corrupteurs-corrompus disposant à leur guise et en toute impunité les fonds publics. Malgré son refus catégorique de participer à la mascarade de Jovenel Moise, le pouvoir persiste et signe en envoyant auprès de lui un 4e bouc émissaire qui va droit au but : « Me Julien, il y a de l’argent à empocher dans ce projet« , en veux-tu en voilà.

La question qu’on est en droit maintenant de nous poser, quelle est actuellement la quantité du montant exact perçu par Mathias Pierre pour tenter infructueusement de vendre ce projet mort-né à toute une population jurant de faire échec à ce projet macabre, pour répéter M. René Julien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.