New York Times : Deux procédures sur des présumées fraudes fiscales du président Trump suivent leur cours

1
1303

Manhattan, jeudi 19 novembre 2020 ((rezonodwes.com))–Les enquêtes sur le président et ses entreprises, l’une au pénal et l’autre au civil, portent maintenant sur les déductions fiscales prises sur les commissions de consultants. Il semble qu’une partie des paiements soit allée à Ivanka Trump.

« Deux enquêtes distinctes de l’État de New York sur des fraudes fiscales attribuées au président Trump et à ses entreprises, l’une pénale et l’autre civile, se sont étendues pour inclure des déductions fiscales sur des millions de dollars de frais de consultation, dont une partie semble avoir été versée à Ivanka Trump« , rapporte jeudi soir le New York Times.

« Les enquêtes – une enquête criminelle par le procureur du district de Manhattan, Cyrus R. Vance Jr, et une enquête civile par le procureur général de l’État, Letitia James – sont conduites de manière indépendante. Mais les deux bureaux ont délivré des assignations à comparaître à l’organisation Trump au cours des dernières semaines pour des dossiers relatifs aux frais« , souligne le quotidien de New York.

Parmi les révélations, M. Trump a réduit son revenu imposable en déduisant environ 26 millions de dollars d’honoraires versés à des consultants non identifiés en tant que dépenses professionnelles sur de nombreux projets entre 2010 et 2018.

1 COMMENT

  1. Le président est très loin d’être le problème. Il faut chercher plutôt à comprendre le système. Le Trumpisme vivra… Se Ayisyen ki bezwen konprann… Ann al wè.

    Gen lòt reyalite yo, fòk ayisyen kap fè Analiz yo aprann gade pi lwen ak fè rechèch ke bri y ap tande a… Chaque pays a ses spécifités propres. Dans cette bonne ambiance ou pas, les Trumpistes et les Républicains Bout Fè continuent de faire avancer leur agenda sans faire de bruit. Le chef continue sa route… Et sans désemparer les fidèles ou pas, n’ont pas le temps de savoir qui sont les plus progressistes, les modérés…
    ou les plus à droite. Yo pa nan pale anpil konsa, se gaz kole.

    Dans la foulée, ils avancent. Ce qui fait rougir la Sénatrice Tammy Duckworth, « Où sont mes collègues républicains qui ne se sont pas prononcés contre lui? Où sont mes collègues républicains? Où sont les gens de conscience? Leur silence est assourdissant. » [1]

    Banm santi bon. Le Bipartisme fonctionne à merveille, « Le Sénat a passé mercredi (18 novembre) après-midi à confirmer à Kathryn Kimball Mizelle un siège à vie au tribunal de district américain du district central de Floride. Chaque républicain présent a voté oui. Tous les démocrates présents ont voté non. »

    Se konsa yo fè politik, lè w gen Majorite ou fèt pou pete Plafon. Pa gen plezantri. Se pouse pou pi devan. Ann gade dokiman sa a ansanm, “Plus de 220 groupes nationaux de défense des droits de l’homme et des droits civils se sont opposés à la confirmation de Mizelle, invoquant son «manque flagrant d’expérience» ainsi que son implication dans le recul des droits civils au ministère de la Justice de Trump.

    «Cette candidate a été proposée non seulement parce qu’elle est un idéologue ultraconservateur, mais aussi parce qu’elle est une loyaliste de Trump, ayant travaillé au ministère de la Justice de Trump pour démanteler de nombreuses protections critiques des droits civils», a écrit la Conférence du leadership sur les droits civils et humains. aux sénateurs en septembre. «Le Sénat doit rejeter sa nomination.»

    Le chef de la majorité au Sénat, Mitch McConnell (R-Ky.), Se précipite pour confirmer le plus grand nombre possible de choix de tribunal de Trump avant la fin du Congrès actuel. Traditionnellement, le Sénat ne confirme pas les juges dans une session boiteuse, mais McConnell, dont la priorité a été de confirmer les juges conservateurs, a poussé à travers une demi-douzaine de candidats au cours des deux semaines qui ont suivi la perte de l’élection de Trump, avec plus dans la file d’attente.

    Grâce aux efforts de McConnell, le plus grand héritage de Trump sera sans doute ses juges. Mercredi, il a pu confirmer trois juges de la Cour suprême, 53 juges de la cour d’appel et 168 juges de la cour de district. Tous sont des postes à vie, et nombre de ces juges sont jeunes, ce qui signifie qu’ils siégeront probablement sur les tribunaux pendant des décennies.

    La plupart sont également membres de la “Federalist Society,” une organisation juridique conservatrice, et ont tendance à avoir des antécédents d’hostilité au droit à l’avortement, aux droits LGBTQ, au droit de vote et à la loi sur les soins abordables.” [2] Il y a cinq démocrates qui ont fait abstentions, parmi lesquels, Harris. L’ « indépendant » Sanders avait agi dans le même sens.

    [1] https://www.msn.com/en-us/news/politics/illinois-sen-duckworth-says-silence-is-deafening-from-republicans-on-trumps-election-maneuvers/ar-BB1bbnGk?ocid=msedgdhp
    [2] https://www.huffpost.com/entry/senate-republicans-confirm-unqualified-trump-judge_n_5fb5c948c5b6f00bd84d4827?ri18n=true&ncid=newsltushpmgnews

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.