Un marché de $3.6 millions – La Rép. Dominicaine est le principal pays exportateur d’ananas vers Israël

1
1171

Jovenel Moise et Michel Martelly avaient déclaré en 2015 qu’Haïti, avec AgriTrans, allait exporter de la figue-banane organique vers des pays de l’Europe, notamment l’Allemagne. Les exportations devraient rapporter quelque $5 millions par année. Beaucoup avaient cru la belle paire…

En Israël, tous les 7 ans, les terres agricoles sont laissées en jachère pour 365 jours. Les dominicains vont en profiter en septembre 2020-2021 pour écouler leurs produits sur ce marché.

Mardi 26 mai 2020 ((rezonodwes.com))–La République dominicaine exporte environ 3,6 millions de dollars US par an vers Israël, principalement de l’ananas frais, un produit qui donne au pays un avantage sur ce marché par rapport aux autres nations d’Amérique latine, selon El Dinero, le journal économique de Santo Domingo.

« Ces derniers jours, un avion transportant des fournitures médicales vers la République dominicaine, est revenu plein d’ananas et nous sommes prêts à faire cette opération jusqu’à 200 fois par mois, parce que c’est un pays qui aime ce produit« , a déclaré le président de la Chambre de commerce israélienne pour l’Amérique latine, Roberto Spinder. Celui-ci participait à une visioconférence sur les « Exportations agricoles dominicaines vers Israël, opportunités d’affaires » organisée par l’université de l’APEC.

Spinder a assuré que la République dominicaine devrait profiter de la période septembre 2020-2021 pour promouvoir les exportations de fruits et légumes vers Israël, car tous les sept ans, ce pays prend une année sabbatique et laisse la terre en repos – jachère -, il choisit donc d’exporter ces produits, ce qui provoque une augmentation de la demande.

« Les gens qui respectent la religion laissent la terre reposer et ne consomment pas les fruits et légumes qui ont été cultivés cette année-là en Israël, ce qui ouvre cette possibilité d’exportation de ces produits de tous les pays du monde, puisque cela dépend du marché international« , a déclaré M. Spinder.

Le président de la Chambre de commerce israélienne pour l’Amérique latine a expliqué qu’Israël a conclu des accords de libre-échange avec l’Amérique latine. En outre, il a déclaré que le pays dispose d’une large couverture nationale, ce qui en fait un bon marché pour vendre les produits.

1 COMMENT

  1. Pendant que la Dominicanie s’approprie une partie du marche mondial, l’haitien se donne a fond dans des activites telles « livres en folie ». Qui a le temps pour les ananas quand on a livre en folie ou des livres sont publies en francais marron, les uns plus tristes et minables que les autres! Dommage je ne suis pas impresario! J’aurais sorti le film le plus marrant en captant un moment de la vie quotidienne de ce peuple perdu et laisse pour compte en pleine periode medievale….dans la pauvrete bien sur. .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.