« Quelles réflexions ces MAUX vous inspirent? » par Elco Saint Amand

1
940

Quand tous ceux qui sont indexés dans le rapport de la Commission Éthique et Anti-Corruption présidée par le Sénateur Latortue, crient leur innocence! Que reste-il…? Qui a détourné les Fonds du Pétro-Caribe…? Qui ont été les responsables des dépenses effectuées? Qui sont les fantômes ayant accès aux Fonds?




Qu’elle est la responsabilité de la société civile dans son comportement de complice? Qui est coupable? Qui sont les coupables? Qui va être poursuivi? Peut on garder de telles accusations (dans le rapport) sans qu’on ait la possibilité de les approfondir?

Peut-on laisser le temps au temps de passer sous silence ces graves dénonciations? Peut-on étant peuple et ne pas demander que la justice fasse son travail? Peut-on laisser ces anciens hauts fonctionnaires courent les rues en toute impunité?




Peut-on tolérer qu’une simple lettre ou une simple note de protestation vienne (selon les auteurs) blanchir de tels actes de corruptions? A quand des mesures restrictives de liberté et des mesures conservatives à l’encontre de ces individus cités?




A quand la mise en marche de l’action publique à l’encontre de tous ceux (d’une manière ou d’une autre) dénoncés dans ce rapport? A quand la justice pénale haïtienne fera preuve d’une quelconque utilité? Est – il normal que la République reste aussi coupable de ces Hauts Fonctionnaires dilapidateurs…?

Ces questions interrogatives qui restent sans aucune réponse citoyenne!

Elco SA., av.

1 COMMENT

  1. Mwen byen kontan ou soulve kesyon sila yo. Yo definitivman bay a reflechi sou ki kalite moun nou ye, ki kalite moun nou vle ye e ki kalite peyi nou vle konstwi. Tan ann Ayiti ke atravè tout lemond, limanite tout antye ap viv anba wayom ENPINITE, KORIPSYON AK POURISMAN TOTAL. Se twa pilye sila yo ki konstitye mòd de gouvènans ann Ayiti e prèske toupatou nan mond la. Menm lò sèten peyi ap fè demagoji sou lademokrasi. BS!!!

    Men toutomwen, nan ti kwen tè nou an ki rele Ayiti a, nou ka wè e viv konsekans bagay sila yo. NOU PA VLE SA! Men èske nou vreman ale jis ofon de nou menm pou nou vreman kanpe ankwa kont tout sa ki mennen a ENPINITE, KORIPSYON AK POURISMAN nou ap sibi jounen Jodi a? An dotretèm, èske si nou nan plas moun kap benyen nan ENPINITE, KORIPSYON AK POURISMAN nap denonse a, nou pap fè menm jan ak yo? Paske toutomwen, nan listwa resan peyi d Ayiti, an patikilye, nan dènye 30 tan ki sot pase la a, nou wè anpil moun ki te konn denonse KORIPSYON, ENPINITE AK POURISMAN nan rejim Divalye a e ki yo menm tou kontinye nan menm penpenp ak Divalye yo. YO TOUT SUIV EKZANP DIVALYE YO, SE KI MENNEN NOU KOTE NOU RIVE JOUNEN JODI A.

    Ayiti se yon mikwokosm de mond la, sètadi, yon reflè de mond kapitalis-enperyalis entènasyonal la. Plis nap anboube nou nan mòd ekonomik kapitalis-enperyalis la se plis nap repwodui ENPINITE, KORIPSYON AK POURISMAN an. SE SA ANPIL MOUN REFIZE ADMÈT E REFIZE KONPRANN! POU NOU SÒTI DEFINITIVMAN NAN WAYOM ENPINITE, KORIPSYON AK POURISMAN AN, FÒK NOU FÈ RIPTI TOTAL AK MÒD EKONOMIK KAPITALIS-ENPERYALIS LA.

    Pa gen repons reyèl a kesyon ou soulve yo, si onivo tout sosyete a, ripti sa a pa fèt klèman. E lè ripti a rive fèt, lè sa a, se TRIBINAL POPILÈ A SÈL KAP KAPAB POTE YON REPONS ADEKWA A TOUT KESYON OU SOULVE YO.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.