Élections Présidentielles 2016 : Les 2 Moïse se lancent à fond dans la campagne!

0
1202

Port-au-Prince, lundi 29 août 2016 (rezonodwes).- Ils viennent du Grand Nord, portent le même patronyme et ont fait un bon bout de chemin ensemble aux côtés du président René Préval, durant le deuxième mandat de l`homme de Marmelade, mais aujourd`hui les chemins des deux Moise,  ne se croisent plus, dégât collatéral de la lutte acharnée pour la conquête du Palais National.




De souche paysanne et d`humble origine, Jean-Charles et Jovenel sont les deux candidats à la présidence les plus présents dans les médias. Ils n`ont pas peur des débats ou des critiques et ne ratent jamais une occasion de défendre leurs points de vue, contrairement à la candidate de Fanmi Lalavas, qui semblent fuir les micros des journalistes et Jude Célestin, avare de paroles, qui n`ouvre la vanne qu`épisodiquement.

Dès le lancement officiel de la campagne électorale par le Conseil Électoral Provisoire, les deux Moise ne se sont pas faits attendre pour se lancer, à plein régime, dans l`arène.




Le premier, Jovenel Moise, a fait choix de la ville de Danton Léger, Léogane, pour débuter sa pérégrination de plus de 40 jours à travers le pays en quête d`électeurs afin de damer le pion à ses adversaires les plus coriaces, acharnés plus que jamais à le mettre dos au mur dans cette course électorale dont l`issue est plus qu`incertaine.

Bénéficiant de plusieurs alliés politiques, dont entre autres, le KID de Evans Paul, l`AAA de Youri Latortue et quelques parlementaires de l`OPL, Jovenel Moise a attiré la grande foule avant de se rendre dans la Grande Anse retrouver son autre allié, l`ancien chef des rebelles anti-Aristide, Guy Philippe.

De son côté, Jean-Charles Moïse, a eu largement le temps après l`échec du second tour à la Martelly-Paul, de peaufiner son discours et de monter une équipe autour de lui, malgré les déchirures qui ont mis à mal sa formation politique ces dernières semaines.




Fort du support tout neuf de nombreuses personnalités dont l homme d`affaires Dumarsais Siméus, l`éditeur Gérard Marie Tardieu, l`ex chef du parquet Claudy Gassant, et la fille du défunt président haïtien Dumarsais Estimé, le leader des Pitit Dessalines a lancé en fanfare sa campagne électorale dans la cité du drapeau, l`Arcahaie, ce dimanche 28 août.

Un rendez-vous que la grande foule venue pour l`acclamer a rendu heureux et sans voix le candidat à la casaque rouge qui se voit déjà dans le rôle du premier du même nom en train de fendre en deux les prochains résultats de Berlanger.

Mais le reste appartient, bien sûr, à l`avenir!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.