« Renvoyer les gens chez eux, sans argent pour acheter de la nourriture, c’est comme si nous n’avions rien fait » lance le ministre dominicain du Travail aux patrons

0
2344

Medina envisage de débloquer RD$ 100 milliards pour compenser des pertes et suspensions d’activités dans certaines entreprises…

Jeudi 19 mars 2020 ((rezonodwes.com))—Le ministre du travail, Winston Santos, a réaffirmé jeudi que les mesures de flexibilité du travail prises par les employeurs ne devraient pas influencer les salaires des travailleurs car « nous n’avions rien fait en renvoyant les gens chez eux sans argent pour acheter de la nourriture« .

Le ministre qui intervenait à l’émission radiophonique El Sol de la Mañana, sur Zol 106.5, a déclaré que « si les gens sont renvoyés chez eux sans argent, ils y iront pour crever de faim« . Dans le même temps, M. Santos a encouragé les travailleurs à signaler au ministère tout licenciement illégal de leurs collègues.

Compte tenu de l’inquiétude soulevée par des employeurs quant aux pertes économiques qu’ils pourraient subir, le ministre a réitéré que le gouvernement s’efforce de débloquer un fonds de 100 milliards de dollars RD pour compenser d’éventuelles pertes dans des des entreprises qui ont dû déployer beaucoup d’efforts pour éviter la mise à pieds de nombreux salariés.

Soulignons que mercredi dernier, le ministre a annoncé une série de mesures visant à sauvegarder les droits des travailleurs face à la situation dans le pays due au coronavirus (Covid-19).

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.