13 juin 2024
Le nouveau bal des trépassés en Haïti! par Dr HarryHans François
Actualités Société

Le nouveau bal des trépassés en Haïti! par Dr HarryHans François

Ecrit & compilé par le docteur HarryHans François, Ph.D., N.D., DHA., CNC

• Mémoires du 1er juillet 2016
Le peuple n’a et n’a jamais eu rien en Haïti! mes grands parents, mes parents, mes enfants et moi n’avions été que des petits joueurs aux mains de nos courtiers politiques, intellectuels et culturels d’antan et d’aujourd’hui, sauf que j’avais pu échapper le pays de très jeune. En réalité, rien n’a pas été fait pour garantir moyennement des moyens de survivance et de prévention pour personne ici. C’était toujours et reste encore le « vaille que vaille » ou la banalisation de nos ressources humaines et naturelles ici par ces derniers. En revanche, le « faire paraître », l’abus du pouvoir et l’incivilité — combinés ensemble — restent les vrais leitmotivs de l’haïtien ordinaire.




Clairement observée — la bataille d’aujourd’hui — qui semble se livrer entre pères conscrits et le palais national — reste fallacieuse. Elle ne se fonde pas sur aucune idéologie politique sérieuse et solide. C est plutôt le « bal des trépassés » qui se joue actuellement. Tout est en dehors d’expectatives socio-démocratiques constitutionnelles haïtiennes qui ont été établies après le post-1986.

C est une bataille qui se mène pour l’enrichissement facile et anticipé des actuels élus et aussi des teneurs et amis proches du pouvoir exécutif. Tout un chacun veut garder son poste afin de mieux contrôler le flot du fric vert au pays — ces sommes prêtées ou allouées par la communauté internationale au pays pour bon nombre de projets fictifs. Ironiquement, ces étrangers s’amusent à nos dépens. Ainsi, ils nous attendent au coin des rues pour être plus coincés. « Personne n’a pas de crédits ici; qu’ils se vêtissent en blanc ou en noir au parlement, au palais national ou a la Primature », dixit le peuple.




• Et pourquoi on me parle aujourd’hui d’une assemblée nationale pour se situer sur la remise d’une écharpe présidentielle sachant au préalable que ces pères conscrits ne peuvent pas contourner les articles 98.3 et 148.1 de la constitution. Tout ca, c’est du théâtre à l’haïtien! « Préférons ne pas jouer de la comédie et laisser le temps jouer ses propres partitions dans ce bal », je dis!
« Les comédiens, disaient Graham Greene ». Tant pis pour le pays! Tant pis pour le drapeau haïtien! Au diable, la Constitution de l’année 1987! Et le marasme haïtien continue jusqu’à ce que les étrangers en décident autrement ou nous conçoivent à nouveau une autre entente anticonstitutionnelle!
• Moi, j’appréhende que cet accord étrange du 5 février dernier était conçu en dehors des prévisions constitutionnelles de l’année 1987 et de celle amendée illégalement par le dernier gouvernement haïtien — assurément forgé par la communauté internationale en harmonie avec quelques barons commerciaux du pays — reste l’une des sources de cette actuelle bataille.




En acceptant cette magouille, nos courtiers avaient automatiquement violé à nouveau la constitution haïtienne. Et puisque personne n’avait pipé un mot, c’est tout à fait normal qu’il nous mette actuellement des fourmis dans les jambes. « Toujours des abcès sur des clous ici ». Jamais on n’analyse les problèmes par leurs racines afin de les bien attaquer. C est toujours des deals sur le dos du pays et de la majorité !
• Et je réitère à nouveau:  » On ne peut pas corriger un méfait par un autre méfait » (Two wrongs don’t make one right »). Aujourd’hui, on est ficelé et on attend la fin de ce bal des trépassés ici! Mon opinion à moi!

4 Comments

  • Alceste Benjamin 3 juillet 2016

    Les Vrais Patriotes Doivent s’en Prendre aux KKKrates de tous les camps. Il serait Absurde de Jeter Latortue et Co a’ la mer, sans penser dans le meme envers les marassa Aristide-Preval, Privert et sa bande. Ce sont ces Fraudeurs-Imposteurs qui ont Enfante’ Latortue et sa bande, et non l’Inverse.

    Mon pays constitue mon Guide dans mes Analyses. Face aux Charognards de tous les Camps-Kankannenn et Malpouwont, je n’ai pas d’etat d’ame.

  • Jean Gregory 4 juillet 2016

    Il n’y a pas de vrais patriotes en Haiti.Ses politiciens sont des opportunistes qui veulent profiter d’une position pour s’enrichir au depens des masses pauvres.

    • Alceste Benjamin 4 juillet 2016

      Citons l’analyste Mozart Clerisson, « Cite Soleil, Raboteau…, La Fossette.produisent des marginaux toujours au service des beneficiaires du desordre permanent qui caracterise la societe haitienne. Les discours populaires trompeurs sont leur seul reference. » Tipaskout CHAOS sur toute la ligne (1995, 1997, 2000, 2010 et 2015).

      Comme les pro-Privert, les Monorites defendre leurs Interets. Yo tout fe l menm jan nan Do popilasyon an.

      • Alceste Benjamin 4 juillet 2016

        Lire: defendent leus Interets…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.