L’organisme Justice & Solidarité publie un état des lieux alarmant de la situation en Haïti

0
1089

Mercredi 11 décembre 2019 ((rezonodwes.com))–Dans un état des lieux sur la situation des droits humains en Haïti, l’organisation Justice & Solidarité a fait état des conditions lamentables dans lesquelles pataugent les membres de la population haïtienne.

En faisant référence à la déclaration Universelle des droits de l’homme adoptée par l’Organisation des Nations Unies, Justice & Solidarité s’interroge : « Soixante onze (71) années après son adoption, où est ce que nous en sommes, dans la perspective de chercher le bien-être de notre peuple? »

L’Organisation de Promotion des droits Humains déplore l’absence de mesures prises pour encourager et redresser la barre, telle qu’elle se présente en Haiti.

Pour les dirigeants de J&S, cela doit avoir pour objectif d’attirer l’attention des décideurs et des gouvernés qui espéraient de voir changer la situation, ainsi que la Communauté internationale qui joue un rôle prépondérant dans le devenir de l’haitien.

Scrutant le taux de l’inflation influant négativement sur le niveau de vie de la population et analysant la défaillance des dirigeants du fisc dans la collecte des recettes publiques, Justice & Solidarité pointe du doigt la corruption sévissant même au plus haut sommet du pouvoir et la contrebande systématisée et généralisée résultant du monopole qui est accordé à certains commerçants en violation flagrante des prescrits constitutionnels cités à l’article 250 stipulant que « nul monopole ne peut être accordé ni par l’Etat ni par les collectivités à des particuliers et à l’Etat ».

Sur le Plan social et culturel, J&S a noté que la situation a dégénéré ces derniers mois avec la paralysie des activités économiques, sociales, judiciaires, culturelles et religieuses, entraînant un regain d’exode vers d’autres territoires.

Cette situation abjecte doit etre résolue par la politique, prône l’organisation tout en disant constater que le président, dont l’épouse et lui-même sont cités dans des cas de corruption, refuse de donner sa démission, malgré les manifestations et les grèves et s’accroche au pouvoir par tous les moyens possibles et imaginables.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.