Privert a redoré le blason de la fonction de président ! par Kerlens Tilus

4
3404

Avant la fin du mandat de Michel Martelly en Février dernier, plusieurs secteurs réclamaient un gouvernement de transition pour essayer de freiner les dérives de Martelly et réparer certains torts. L’Accord du 5 Février a permis à Jocelerme Privert de devenir président provisoire avec la mission de boucler le processus électoral.

Si Privert n’a pas pu réaliser les élections dans le délai de 120 jours impartis dans l’accord, il a tout de même redonné confiance au processus électoral et préparer le terrain pour l’organisation des joutes électorales par un CEP indépendant ayant à sa tête le discipliné Léopold Berlanger. Je connais Jocelerme Privert que de nom, mais depuis son ascension à la première magistrature suprême de l’Etat, je cherche à savoir beaucoup plus sur lui et l’apprécier à sa juste valeur.




L’une des choses qui a attiré mon attention sur le personnage en 2006, c’est une déclaration qu’il avait faite à l’émission Ranmasse de Radio Caraïbes. Privert avait dit, tenant compte de sa foi chrétienne qu’il avait pardonné tous ceux qui avait contribué à son emprisonnement durant vingt-six mois. Connaissant le caractère rancunier de l’haïtien, surtout de nos politiciens, je croyais que Privert n’était pas un homme ordinaire puisqu’il avait fait l’ultime geste en pardonnant ses bourreaux.

Entre Martelly et Privert, il y a un monde de différence. Aujourd’hui, l’on a l’impression que la fonction de chef d’état est renforcée. La classe est au rendez-vous. Il n’est plus question de dévergondage, mais l’on voit un président qui aborde les sujets avec une certaine dextérité, maîtrise ses dossiers et qui a un certain retenu. Après avoir passé cinq années à entendre des propos grivois à tout bout de champ, à voir des gouyades incessamment dans les cérémonies même officielles, il est de bon gré que l’on puisse avoir un gentilhomme qui contribue à redorer le blason de la fonction de la présidence.




Jocelerme Privert, au sein de son cabinet privé a fait des concepts de l’unité dans la diversité et du vivre ensemble une réalité. On rencontre des duvaliéristes, des lavalassiens prévaliens et aristidiens, des Phtkistes, des Gnbistes et des non alignés au sein du cabinet de Privert. Le président essaie de donner le ton. Si l’on prêche une Haïti nouvelle, l’on doit d’abord réunir autour d’une même table tous les fils et filles de la mère patrie pour discuter de son devenir.

Si le conseiller du président pour le dialogue national, Mr Daly Valet n’a pas encore divulgué son plan, le président essaie lui-même d’initier ce dialogue au sein de son cabinet. N’oublions pas que le premier ministre est un allié sûr du PHTK, un homme qui a de très bonnes relations avec le président de la république.

Non seulement Privert a la posture d’un chef d’Etat, il agit avec modération. Pour cette transition, c’est tout ce dont on a besoin. Un président qui soit capable de faire l’unanimité. Nous souhaitons que le président Privert puisse utiliser la chance qui lui sera donné de poursuivre avec le processus électoral pour apaiser encore plus les Haïtiens et rechercher le bien commun. Qu’il garde toujours une attitude non-partisane et embrasser tous les secteurs de la vie nationale.




Si j’ai un conseil salutaire à donner au président provisoire de la république c’est de rester soi-même et égal à lui-même. Durant ces quatre mois, il a gagné l’estime de plus d’un. On raconte dans les couloirs du palais national que le président est un rassembleur. Il a toujours une parole de sagesse à prononcer pour mettre le bémol.

Nous souhaitons retrouver Privert dans l’arène politique pour continuer à servir son pays. Quand on considère la fonction publique comme un sacerdoce, on ne saurait ne pas réussir. Que le président provisoire de la république accueille la décision des parlementaires à tête reposée et poursuit son chemin la tête haute. L’histoire jugera nos sénateurs et députes comme elle a déjà jugé ceux qui avant eux avaient essayé de flétrir l’âme nationale.

Que vive Haïti !

Kerlens Tilus 06/20/2016

Snel76_2000@yahoo.com

4 COMMENTS

  1. Privert a redore le blason de la fonction publique? Are you kidding me? Tout d’abord l’accession au pouvoir de M. Privert est antidemocratique. Comment un president de l’assemblee national peut-il devenir le beneficiaire immediat d’un accord qu’il a lui-meme paraphe? Privert est le resultat d’un parlement gourmand qui veut tout accaparer. Il est clair que Rezonodwes est pro-Privert tout comme la majeure partie de la presse Haitienne. C est vraiment etonnant que la presse Haitienne puisse etre le grand supporteur d’un pouvoir lavalassien aujourd’hui! Privert ale lopital an RD, foto li sou plizye sit nouvel Dominiken, li gen ase riz pou l deklare ke l pa t janm mete pye l an RD. Lapres kite sa pase komsi se pa t okenn problem ke yon prezidan ap manti tout yon pep konsa. Manda Privert fini, bandi lavalas al voye woch sou palman an pou anpeche palmante yo fe travay yo komsi menm palman ki te mete l la pa ka deside si wi ou non li dwe rete. Privert derefize mete l an disponibilite pou palman an. Se konsa yo redore blazon fonksyon piblik la? Mesi ote atik la.

  2. Mw pa gin anpil map ajoute paske tout Sa mw Ta di yo ou di tout deja. Mw felicite Presidan provizwa Jocelerme Privert pou bon travay Li pandan 4 moi gouverneman Li a!!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.