Buzz sur le net : Les pro-Trump lancent #ImpeachBidenNow, un nouvel hashtag qui devient viral

0
283

#ImeachBidenNow en tant que tendance est devenue hashtag numéro 1 aux États-Unis

Vendredi 22 janvier 2021 ((rezonodwes.com))– Les fans de Trump ne veulent pas baisser les bras après les échecs successifs pour empêcher le rival de leur idole, Joe Biden, d’entrer à la Maison Blanche.

Ils rêvent maintenant de l’éjecter le plus vite possible. Et, pour arriver à leurs fins, ils ont créé un hashtag qui devient viral sur le net #ImpeachBidenNow.

Mais cette initiative n’est pas une invention d’internaute. Elle découle de l’action d’une députée du parti républicain qui a déposé des articles de mise en accusation contre Biden juste un jour après son assermentation.

La représentante Marjorie Taylor Greene, qui a soutenu Trump dans ses complots de fraude électorale et aurait des liens avec la théorie du complot QAnon selon le journal The Independent, a fait un coup audacieux contre le président des États-Unis en annonçant sur Twitter qu’elle avait déposé une demande de destitution de Biden. Ces articles portent sur des allégations de corruption démenties contre Biden et sa famille en Russie, en Chine et en Ukraine.

« Je viens de déposer des articles de mise en accusation sur le président Joe Biden, nous verrons comment cela se passe », a-t-elle déclaré.

« Le président Joe Biden est inapte à occuper la fonction de présidence. Son modèle d’abus de pouvoir en tant que vice-président du président Obama est long et inquiétant », a également indiqué Greene dans un communiqué de presse.

Avec l’annonce de Greene, la nouvelle tendance Twitter et plutôt inhabituelle a été lancée. Les Américains se sont réveillés avec #ImeachBidenNow en tant que tendance numéro 1 aux États-Unis. Avec plus de 35 000 000 tweets sous ce hashtag, les Américains ont exprimé leur opinion sur leur nouveau président.

Mais à la surprise de Greene et d’autres partisans de MAGA, le hashtag s’est retourné contre le mouvement et a été utilisé pour ridiculiser Trump à la place.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.