L’État porte plainte contre Sogener, les Vorbe, la veuve de René Préval et des ex ministres

6
570
First lady Elisabeth Preval, left, shares an account with President Rene Preval, center, prompting a laugh from President-elect Michel Martelly, sitting with his wife, Sophia, before being sworn in as Haiti's 56th president inside the Parliament building on Saturday, May 14, 2011, in Port-au-Prince, Haiti. (Carl Juste/Miami Herald/MCT)

L’Etat haïtien porte plainte et requiert la mise en mouvement de l’action publique contre la SOGENER et d’autres personnalités (Communiqué)

Port-au-Prince, lundi 11 Novembre 2019 : Le Bureau du Secrétaire d’Etat à la Communication a l’avantage d’informer la population haïtienne en général que l’Etat haïtien, agissant à travers le Ministère de l’Economie et des Finances (MEF), le Ministère des Travaux publics, Transports et Communications (MTPTC), la Direction Générale des Impôts (DGI) et les firmes privées d’avocats, a écrit en date du 8 Novembre 2019 au Commissaire du Gouvernement près le Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince, Me Jacques Lafontant, pour porter plainte avec constitution de partie civile de l’Etat haïtien contre la Société Générale d’Energie S.A. (SOGENER) représentée par le président de son Conseil d’administration.

La plainte concerne également les sieurs Réginald Vorbe Fils, Jean-Marie Vorbe, Dimitri Vorbe, Roger Lefèvre, Elizabeth Débrosse, Frantz Vérella, Serge Raphaël, Daniel Dorsainvil et autres complices à identifier.

Par ailleurs, il est également demandé à travers cette correspondance de mettre l’action publique en mouvement contre lesdites personnes morales et physiques pour l’application de la loi du 9 mai 2014 portant prévention et répression de la corruption pour crimes de corruption par surfacturation, faux, usage et bénéficiaires de faux, assortis de manœuvres criminelles à fins d’enrichissement au détriment de l’Etat, dans le cadre de l’exécution d’un contrat liant l’Etat et l’Electricité d’Haïti (Ed’H) à la SOGENER.

6 COMMENTS

  1. Quel pays! Pres de 10 ans apres le depart de Preval, apres que ces accusations furent connues depuis le debut de l’escroquerie, ENFIN le gouvernement s’en rend compte. Piller les caisses de l’Etat, decidement, c’est le reve! Des centaines de millions voles et toute la vie pour en profiter! Cette vieille salope d’Elizabeth Preval, habillee comm une vieille folle doit rire de toutes ses dents, car 10 ans apres les faits elle sera 20 pieds sous terre le temps pour nos paresseux et corrompus de recouvrer ces fonds. Pauvre people haitien.

  2. Decidement, nous haitiens sommes speciaux. IL a fallu 215 ans pour que le people haitien realise que la raison de sa pauvrete est du aux voleurs consecutifs qui ont dirige l’Etat! 215 ans. le monde s’alarme sur le niveau de misère de ce tiers d’ile. Partout ailleurs dans a caraibe tout le monde se porte bien, excepte chez nous ou la misère est indescriptible et odieuse! 215 ans pour realizer, qu’une maison habitee par des voleurs n’a jamais de meubles! Preval a pille ce pays et a fait de l’etat un gang. Pourtant il est mort de sa belle mort… Elizabeth Preval partage sa vie entre paris-new York et laboule comme une bonne vieille qui a bien herite de ses maris, tous des pauvres avant d’acceder aux fonds de l’etat. D’ailleurs, cette femme devrait etre investiguee meme pour la mort de son mari. Rien n’est fait… dommage.

  3. Voilà, des voleurs attaquant d’autres voleurs. La république des voleurs en conflits! Mais ça ne doit pas faire oublier le malandrin corrompu et criminel Jovenel qui doit être destitué et jugé.

  4. Voilà, des voleurs attaquant d’autres voleurs! La république des voleurs en conflit! Mais ça ne doit pas faire oublier le malandrin corrompu et criminel Jovenel qui doit être destitué et jugé.

    • Tout a fait d’accord. On ira de Preval, a Michel Martely , Privet pour finir sur Joenel! Mais puisqu;on parait d’Elizabeth Preva, je reste ur le sujet. Mais il parait que Preval, un salopard de bas niveau avait reussi, en mangean des pate kode et en conduisant une vieille caisse, comme quelqu’un de « desinterresse », alors qu’il etait un voleur psychopathe qui a distribute les contrats importants de l’Etat a son entourage, sa femme en partiulier . Un vrai maître-dame comme on dit chez nous. Rene Preval a transfere en son nom propre une usine de transformation de fruits cadeau d’un pays asiatique! Imaginez. Il volait tout! Meme les dons au people haitien se sont trouves dans son patrimoine! On devrait l’exhumer et repandre ses restes dans les egouts! Un homme sans personnalite sans respect! Rouch..

      • Preval n’était pas doué, mais « intelligent »…
        Préval avait bien joué, connaissant la société haitienne (Pwenab) qui ne soucie pas de l’apparence, il faisait semblant d’être un effacé pour servir l’oligarchie, sa famille, ses amis et son clan politique. Misye di nan mèd pou pèp « analfabèt pa bèt » oswa moun yo rele Bosal. Au fond, Préval était très content, quand certains mettaient en exergue son style mal fagoté. Pour atteindre ses objectifs personnels, Préval trouvait la formule de mettre les Roro Pharel, Charles Suffrard, Claude Moise, Mesmy Manigat, Jovenel Moise, Cary Hector dans ses commissions prédidentielles en veux en voilà. Il donnait du temps au temps. Les rapports des commissions RADOT pour les immondices de la capitale.
        Préval ne manquait pas d’acheter la paix en mettant toutes les classes sociales dans ses poches. Les Assad Volcy, René Civil…, Buron Odigé, Jean-Baptiste Jean Philippe « Samba Boukman » étaient aux anges. Aujourd’hui, à l’unisson, ils veulent le changement du système. À la pleine satisfaction des « analfabèt pa bèt. » A la traka…

        [1]Investiture de 2 commissions présidentielles bénévoles sur la Compétitivité économique et les Nouvelles Technologies de l’information et de la communication.

        La Commission présidentielle sur la compétitivité et celle sur les TIC comportent 20 membres chacune et seront assistées d’un comité exécutif. Leur mandat est de 12 mois.
        Coordonnée par Mme Gladys Coupet, banquière bien connue de la place, la Commission sur la compétitivité comprend les membres suivants : Frantz Bissainthe, Pierre Marie Boisson, Réginald Boulos, Grégory Brandt, Pierre Emile Brun, Michel Chancy, Paul Loulou Chéry,Charles Clermont, Bernard Craan, Martin Malherbe Dorvil, Frantzie Dubois, Inette Durandis, Bernard Fils-Aimé, Marcus Garcia, Pierre Léger, Philippe Mathieu, Jovenel Moïse, Lionel Pressoir et Bernard Roy.

        Celle sur les TIC, coordonnée par Patrick Attié, regroupe les cadres suivants : Stéphane Bruno, Henry Cardichon, Paolo Shilosy, Jean Baden Dubois, Jean Jaunasse Elysée, Taïana Etienne, Didier Fils-Aimé, Régine Godefroy, Bernard Gousse, Jean Vernet Henry, Chiller Jean Baptiste, Jackie Lumarque, Nesmy Manigat, Jovana Ménard, Raymond Noël, Kesner Pharel, Mathias Pierre et Geneviève Poitevien.

        http://www.radiokiskeya.com/spip.php?article5579&fb_comment_id=10150287561504184_10152615268429184

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.