Environ 300 entreprises dominicaines affectées par le « Pays Lock » d’Haïti

0
596

Jeudi 7 novembre 2019 ((rezonodwes.com))– Il n’y a pas que les entreprises haïtiennes à souffrir de la paralysie des activités découlant du vaste mouvement populaire exigeant la démission du président Jovenel Moise.

L’Association nationale des entreprises industrielles de Herrera (Anieh), en République Dominicaine, a révélé que la crise politique en Haïti a un impact négatif sur l’économie dominicaine.

Leonel Castellanos Duarte, président de cette institution, a expliqué que parmi les plus touchés figurent le secteur agricole, les producteurs d’œufs, les exportateurs ciment, de saucisses, de produits plastiques, de matériels informatiques, etc.

Il a souligné que le commerce informel en percevait l’impact avec l’incertitude politique en Haïti.

En fait, environ 281 entreprises de la République Dominicaine font face à chute de leurs exportations.

Ainsi, le pays voisin a cessé de recevoir plus de 2 milliards de pesos des échanges avec Haïti à cause des manifestations qui se déroulent depuis plusieurs semaines dans ce pays.

Selon l’Association des négociants et exportateurs de commandant, les échanges commerciaux dans cette région ont été pratiquement nuls depuis quelques semaines, ce qui affecte les secteurs productifs du pays.

« Nous avons cessé de vendre pour environ deux milliards de pesos, sans compter les revenus générés par le commerce », a déploré le syndicat.

Rappelons qu’Haiti est la seconde destination des exportations de la République Dominicaine après les États-Unis d’Amérique, premier partenaire commercial du pays voisin.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.