Au bord des larmes, la première ministre britannique, Theresa May, annonce sa démission

0
143

Vendredi 24 mai 2019 ((rezonodwes.com))– Dans une allocation prononcée vendredi, la première ministre britannique Theresa May, usée par l’interminable casse-tête du Brexit qu’elle n’a pas su mettre en oeuvre, a annoncé vendredi sa démission, au bord des larmes, laissant à celui ou celle qui lui succédera un pays paralysé par les divisions. 

Mme May a précisé qu’elle démissionnerait de ses fonctions de cheffe du Parti conservateur, et donc de cheffe du gouvernement, le 7 juin prochain. 

Parvenue à la tête de l’Exécutif en juillet 2006, Theresa May, ancienne ministre de l’intérieur, aura exercé le mandat le plus court de l’histoire des premiers ministres britanniques depuis la Deuxième Guerre mondiale. 

« Je servirai comme première ministre aussi longtemps que vous voudrez de moi », avait promis Theresa May au lendemain des catastrophiques élections législatives anticipées qu’elle avait maladroitement organisées en juin 2017.

La chancelière allemande Angela Merkel a dit «respecter» la décision de son homologue britannique, alors que le président français Emmanuel Macron a salué le «travail courageux» de Mme May et il a appelé à « une clarification rapide » sur le Brexit.

De son coté, le Kremlin a qualifié le mandat de Theresa May de «période très compliquée» pour les relations entre le Royaume-Uni et la Russie, en disant «suivre avec attention» la situation après l’annonce de sa démission.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.