Pays lock: Martine Moise a séjourné dans un hôtel à Santo Domingo sous un autre nom, révèle le journal Diario Libre


Le président Jovenel Moise qui était intervenu jeudi à la télévision pour une adresse à la nation très critiquée, n’a pas eu toutefois à partager ce jour-là, comme tous les heureux couples les chocolats de la Saint-Valentin avec sa chère moitié qui se trouvait précipitamment hors du pays…
La Première Dame qui a regagné Haïti en fin de semaine dernière, selon Diario Libre, a passé plusieurs jours à Santo Domingo et a séjourné dans un hôtel sous le nom de Ragelande Francois. Le service de presse de la Première Dame n’a pas fait un seul tweet sur son déplacement…

Les enfants du couple présidentiel sont arrivés au Canada, ont confié les autorités dominicaines au journal Listin Diario

Mardi 19 février 2018 ((rezonodwes.com))– « La première dame d’Haïti, François Ragelande, est hébergée dans un hôtel situé dans la zone coloniale de la République dominicaine, dans l’attente d’une résolution pacifique de la crise dans son pays » a révélé dimanche le journal dominicain Diario Libre.

Le quotidien citant le journaliste-investigateur Martinez Pozo qui a publié sur son compte Twitter, la photo du passeport de la femme sous le nom de laquelle est enregistrée la réservation de la chambre d’hôtel pour Martine Moise et sa fille, a ajouté que « les autorités ont pris des mesures pour assurer leur sécurité en attendant que le fils aîné du Président Moise les rejoigne« 

Martínez Pozo qui, dans son tweet, a indiqué que l’épouse du président Jovenel Moise était François Ragelande, or dans les activités officielles,
il s’avère que c’est Martine Moise.

L’information rapportée a été confirmée au journal Listín Diario par le directeur du Département national des enquêtes (DNI), l’amiral retraité Pared Pérez. Celui-ci a affirmé que « l’entrée des Moïse dans le pays était due à la situation de troubles et à l’instabilité politique que traverse Haïti« .

Les 3 enfants du couple Jovenel-Martine se trouvent actuellement au Canada

« Les enfants du président haïtien, Jovenel Moise, se sont rendus au Canada en provenance de la République dominicaine, à titre préventif, afin de protéger sa famille contre la situation de tension et de violence enregistrée dans ce pays voisin« , a annoncé le journal Listin Diario.

Par contre, Martine Moise est revenue à Port-au-Prince après son voyage non officiel à Santo Domingo. L’information a été confirmée par le directeur du Département national des enquêtes du DNI, l’amiral à la retraite Sigfrido, Pared Pérez, lors d’une conversation téléphonique avec un journaliste de Listín Diario.

Le directeur de la DNI a finalement ajouté que « deux des enfants du président haïtien sont arrivés jeudi dans le pays et le troisième samedi dernier à la frontière de Jimaní« .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.