Haïti très mal classé dans Perception d’Indice de Corruption – octobre 2018 de Forum Economique Mondial

0
189

Indice Global de Compétitivité et Perception d’Indice de Corruption octobre 2018 : Haiti, avant-dernier du classement mondial (138 sur 140 pays) en terme de compétitivité. Qu’est-ce que les autorités haïtiennes trouveraient bien à raconter encore au peuple quand ce rapport du Forum Economique Mondial, publié le 16 octobre 2018, place notre pays dans une position inconfortable. Haïti, sur 140 pays au monde, occupe la 138ème position dans l’Indice Global de Compétitivité pour l’année 2018 qui s’achève dans 2 mois. Haïti s’est un tout petit peu démarqué du Venezuela, dans le peloton des pays les plus corrompus au monde, 131ème sur 140, mais les deux restent en très mauvaise posture dans les Caraïbes et l’Amérique, indique le rapport publié cette semaine, soit un jour avant la grande mobilisation ayant rassemblé des centaines de milliers d’haitiens pour dire non à la corruption et l’impunité, en exigeant la tenue réelle du procès de Petro Caribe




Jeudi 18 octobre 2018 ((rezonodwes.com))–Les résultats de la gestion de la chose publique en Haïti, pour l’année 2017-2018, par l’administration Moise-Lafontant, sont désormais mondialement connus. Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Haïti est placé en 138ème position sur 140 pays, dans l’indice global de compétitivité, selon le dernier rapport publié le 16 octobre 2018 par le Forum Economique Mondial.

Selon cette même étude publiée par le Forum économique mondial, Haïti rejoint le Zimbabwe, le Congo, le Cambodge, le Chad, l’Angola, le Yémen et le Venezuela, comme les pays les plus corrompus au monde, avec un faible indice global de compétitivité, sur une liste de 140 nations.

La République dominicaine est retrouvée dans le classement de perception d’indice de corruption à la 113ème position, mais gagne du terrain en matière d’indice global de compétitivité, soit la 82ème place sur 140. Le taux de chômage chez les dominicains est de 5.5% selon le rapport alors que pour Haïti, le chômage et la misère ravagent, à cause d’une corruption institutionnalisée.




En matière de transparence du budget pour 2017-2018, avec une grande caisse noire au Palais national pour « autres interventions publiques », le Forum Economique Mondial, n’a même pas tenu compte d’Haïti dans le classement arrêté à partir des données de 138 pays recueillies. Haïti, sans un budget de fonctionnement pour 2018-2019 a défié toutes les normes des lois des finances.

Avec la révélation du président Jovenel Moise à Paris, concernant l’intégration de 50 juges corrompus dans le système judiciaire, Haïti retrouve la 132ème place sur 140 pays, laissant son ami-bienfaiteur, le Venezuela, avant la queue du classement.

Perception d’Indice de corruption en 2018




Ce rapport aura charrié tous les ingrédients nécessaires pour justifier les manifestations du 17 octobre 2018 et essayer de comprendre pourquoi il serait difficile la tenue du procès Petro Caribe. Haïti, dont l’administration Moise/Lafontant-Céant clame haut et fort qu’elle lutte contre la corruption et combat l’impunité, est classé en 131ème rang mondial et le Venezuela de Nicolas Maduro à la 139ème place, mais les deux font la paire et se partagent le classement des pays de l’Amérique et des Caraïbes, comme étant les plus corrompus, une nouvelle fois en octobre 2018.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.