Suicide/Klaus Eberwein : Sa femme Fabiola Cabane témoigne !

Révélations et précisions de Fabiola Cabane Eberwein sur les circonstances entourant la mort de son mari

Miami, Floride, vendredi 14 juillet 2017 ((rezonodwes.com))-« C’est avec beaucoup de peine que j’ai eue à expliquer à mes 3 enfants les circonstances dramatiques entourant la mort de mon mari de 21 années, leur père » a témoigné avec la plus grande affection d’une fidèle épouse à l’égard de son mari, Mme Fabiola Cabane Eberwein.




La veuve Eberwein, dans ses propres mots, affirme qu’elle et ses enfants ont été les premiers témoins des dangers que représentait une mixture de prescriptions médicales et de l’alcool. Avec amertume, elle assimile cette mauvaise pratique à la conduite de son époux dans un état mental de désillusion passager  jusqu’à arriver à ôter sa propre vie.

L’épouse Eberwein raconte avoir mis tout en œuvre avec les enfants pour aider M. Eberwein à retrouver goût à la vie en déménageant aux Etats-Unis, après la faillite de ses entreprises en Haïti, et probablement après qu’il eut été remplacé à FAES. Madame Eberwein promet de revenir sur ce dossier avec les allégations qu’il a suscitées.

Cette note de Fabiola C. Eberwein, a remué un peu le passage de Klaus à FAES qui, selon elle, a servi son pays fidèlement, mais regrette-elle, que la Cour Supérieure des Comptes, jusqu’à date n’ait donné quitus à l’ancien Directeur de FAES (2012-2015), sous l’administration Martelly-Lamothe.




Aimables lecteurs/lectrices de Rezon nòdwès, retrouver ci-dessous, en anglais, l’intégralité du texte de Mme Fabiola Cavane Eberwein, rédigé à l’occasion de la disparition soudaine de son mari, Klaus Eberwein, le mercredi 12 juillet 2017.

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

It is with great sorrow that I have had to explain to my three children the dramatic circumstances surrounding the untimely death my loving husband of 21 years and their father. We bare witness firsthand of the dangers of mixing medication with alcohol which brought our husband and loving father to take his life in what we can only explain as temporary delusional state of mind.

Myself and my children were helping Klaus rebuild a life for us in the US after having lost all his business holdings due to his selfless commitment to serve our beloved Haiti. As to that service and what people are calling allegations we wish to respond to this or any further such comments.





Klaus served his country faithfully and with utmost integrity and never was there any proof to the contrary. In fact even though the « Court Superior des Comptes », the governmental body charged to deliver clearance to officials, twice investigated and report a favorable status for clearance the unfortunate bureaucracies never provided him his clearance. It is high time that Haiti addresses this problem so that other qualified members of society such as Klaus can decide to risk all their assets and wealth to serve and help rebuild Haiti.Klaus we love you and will forever remember you as a loving, caring and devoted husband and father.

Fabiola Cavane Eberwein

sources : Gilbert Bailly

Une pensée sur “Suicide/Klaus Eberwein : Sa femme Fabiola Cabane témoigne !

  • 14 juillet 2017 à 8:45
    Permalink

    Tout kokorat ki mouri se toujou youn bann radot! Apre preval ke yo prezante kou youn ero nasyonal pasel te vann tout tisa peyi ya te posede poul obeyi a pstwonl meriken, kounye ya youn nèg kelkonk ki gen gwo dout sou jesyonl lan zafè leta touye tèt li, se komsi se ta youn kokenn ayisyen ki disparet. Bouke fè makak tande mezanmi. Epi madnm misye se youn minab, li taka pale franse ou kreyol pou tout moun knprann li. Ayisyen se sel pep ki santi poul moun fol pale lang etranje.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *