Equateur – Enrichissement illicite : un ex-président de la Banque Centrale condamné à 5 ans de prison

Pedro Delgado, cousin de l’ancien président de la République, Rafael Correa, est accusé d’enrichissement illicite. La Justice lui demande formellement de présenter des excuses au public

Mercredi 9 janvier 2019 ((rezonodwes.com))–Pour un montant nettement inférieur à celui reproché à des anciens et actuels dirigeants haïtiens indexés dans la dilapidation de $3.5 milliards de fonds de PetroCaribe, un ancien président de la Banque Centrale de l’Equateur et cousin d’un ancien chef d’Etat, devrait aller séjourner en prison.

La Justice équatorienne a également ordonné à M. Delgado, en fuite depuis 2015, le paiement de 788 855,94 $, la saisie de tous ses biens et lui a demandé de présenter publiquement des excuses, a indiqué le Bureau du Procureur sur son compte Twitter.

Depuis 2012, Pedro Delgado qui vit actuellement à Miami, selon le Bureau du Procureur de l’Etat, où il s’est rendu au mariage de son fils avec l’autorisation de son cousin, l’ex-président Correa, alors qu’il faisait déjà l’objet d’une enquête, n’est jamais revenu en Équateur.

En 2015, il a été condamné à 8 ans de prison pour détournement de fonds pendant sa gestion à la Banque Centrale du pays. La Procureure a confirmé mardi que la demande d’extradition aux États-Unis de Pedro D., condamné à une peine de huit ans de réclusion criminelle en tant qu’auteur de détournement de fonds, est en vigueur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.