Budget : le Ministre du commerce répond aux questions des sénateurs

Communiqué du Ministère du Commerce et de l’Industrie

Port-au-Prince, samedi 12 ((rezonodwes.com))– Le Ministre Ronell Gilles a participé, ce vendredi, à une réunion de travail avec la Commission permanente « Economie et Finances » du Sénat de la République en vue de discuter sur les dispositions allouées dans le budget 2018-2019 du Ministère du Commerce et de l’Industrie.

En compagnie du Directeur Général, M. Daniel Denis, du Directeur Général des Zones Franches, M. Rode Préval, des membres de son cabinet et cadres du ministère, le titulaire du MCI a présenté aux parlementaires commissionnaires les priorités de l’institution qu’il dirige pour cet exercice.

Ces fructueux échanges avec les honorables sénateurs de ladite commission ont été d’une importance impérieuse pour le ministère qui a connu une légère diminution dans ce nouveau budget par rapport à l’exercice précédent.

Pour cet exercice en cours, le MCI a un budget d’environ 2, 419 milliard de gourdes, soit 1,1% des estimations totales du budget de la République.

Le renforcement des directions départementales, l’appui aux directions autonomes comme l’Office des Postes d’Haïti (OPH), le Centre de Facilitation d’Investissement (CFI), les zones franches et le renforcement des inspections ont été, entre autres, les points dominants de cette rencontre.

« Le MCI a pris la ferme décision d’assurer sa présence à travers les directions départementales du pays », a indiqué le ministre aux sénateurs, soulignant que « le ministère va passer de 7 inspecteurs disponibles à 67 en vue de couvrir tout le territoire national ».

Dans cette rencontre riche en débat, Dr Gilles a profité pour faire la lumière sur les différents programmes siégeant au MCI, notamment le crédit « Atè Plat ».

Contrairement aux appréhensions des honorables sénateurs, le premier représentant du MCI a défini ledit programme et a fait savoir que la première cohorte est une expérience pilote. En ce sens, il dit que le crédit touchera toute la population et sera présent dans toutes les communes.

Questionné sur l’une des missions du MCI qui est de réguler les normes et la qualité dans le pays, le ministre Gilles a profité pour faire un plaidoyer auprès des pairs conscrits sur des projets de lois en situation de souffrance au parlement desquels figure la loi régulant le fonctionnement du Bureau Haïtien de Normalisation (BHN).

Une pensée sur “Budget : le Ministre du commerce répond aux questions des sénateurs

  • 12 janvier 2019 à 5:10
    Permalink

    A qd ces programmes seront vraiment en action

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.