Armée d`Haiti : Un haut état-major va être nommé et une parade aura lieu le 18 novembre!

Port-au-Prince, mardi 14 novembre 2017 ((rezonodwes.com– Dans le cadre de ses conférences de presse hebdomadaires baptisées « Les Lundis de la Presse » le Ministère de la Communication a reçu, le lundi 13 novembre 2017, en ses locaux, le Ministre de la Défense, M. Hervé Denis. Accompagné d’officiers du Corps du Génie, le Ministre de la Défense a fait le point sur la remobilisation des Forces Armées d’Haïti (FAD’H).




Le Ministre de la Défense, M Hervé Denis a indiqué que la remobilisation des Forces Armées d’Haïti est l’une des priorités de son Ministère suivant les recommandations du Livre Blanc élaboré sous l’administration de l’ancien Président Martelly et la feuille de route qui lui a été soumise par le Premier Ministre Jack Guy Lafontant.

Le Ministre de la Défense a rappelé que la Constitution du pays reconnait deux forces armées sur le territoire : la Police et l’Armée. M. Hervé Denis a précisé que la mission de la nouvelle armée résulte d’une nouvelle vision de former une armée professionnelle, capable de défendre le territoire à tous les niveaux, d’intervenir en cas de besoin et de contribuer au développement du pays. « Le passé doit tout simplement nous servir de référence pour ne pas commettre les mêmes erreurs », a soutenu le Ministre de la Défense en élucidant la mission de la nouvelle armée.

Le titulaire du Ministère de la Défense – Haïti a expliqué que cette nouvelle armée sera constituée de trois composantes : un Corps du Génie, un Corps Médical et un Corps d’Aviation. Le Corps du Génie Militaire, formé de 150 officiers et soldats grâce à la coopération bilatérale avec l’Equateur, a déjà entrepris de nombreuses activités dans le cadre des réponses aux catastrophes naturelles. La construction de plusieurs centaines de kilomètres de route, des interventions post- cycloniques, l’assainissement, sont, entre autres, des activités déjà réalisées par le Corps du Génie.




M. Hervé Denis a souligné que la prérogative constitutionnelle de nomination d’un Commandant en Chef revient strictement au Président de la République, tout en indiquant qu’une liste avec des critères bien établis est déjà acheminée au Chef de l’Etat et un arrêté présidentiel sera publié incessamment en vue de sceller cette question. Le Ministre de la Défense a profité de cette occasion pour annoncer la première parade officielle de la nouvelle armée le 18 novembre prochain, à l’occasion de la célébration de la bataille de Vertières.

La remobilisation des Forces Armées d’Haïti (FAD’H) confirme la politique du gouvernement en matière de défense nationale et tend vers la concrétisation de la promesse de campagne du Président de la République, S.E.M. President jovenel moise, de créer une armée moderne et professionnelle au service de la population, selon les prescrits de la Constitution.

5 pensées sur “Armée d`Haiti : Un haut état-major va être nommé et une parade aura lieu le 18 novembre!

  • 14 novembre 2017 à 2:58
    Permalink

    Kouman youn lame kapab kontribiye a devolpman youn peyi? Ki vye pawol tafia sa yo? Peyi saa fin tounen youn azil sikiatrik!

    Répondre
    • 14 novembre 2017 à 3:13
      Permalink

      ou vreman merite pran remed moun fou ou men paske pa sou de[ye w

      Répondre
      • 14 novembre 2017 à 6:51
        Permalink

        Jean Wimarc ki gen nonw prezke rime ak kokorat, lèw pa gen agiman se joure pou joure. Oumenm se lespri iman ou pa geneyen ou se jis youn bèt! e kou Einstein te dil ou montre ke anpil « militè pa bezwen sèvo pase youn mwal epinyè sifi yo ». Kòm ranyon, ou pak eksplike kisa lame te janm fè lan sans devlopman peyi ya. Dayè se pa wòl lame poul fè devolpman! Apre lame Dessalin nan ki te kreye ewoyikman peyi ya, se wòl elit yo pou devlope peyi ya se pa lame ki gen wol saa. Jean Wilmarc, ou se youn kokorat, mwen rediw li, pase ou pa menm konpran konsep devlopman-an.
        E anfèt, se rektom ou ki sèviw de sèvo, se rektòm ou ki sot ekri rans ou ekri yo! Mwen repoze kesyon wan: lan ki pawol devlopman lame konn ye? Epi an ayiti kote lame te vèse lan destabilizasyon, koudeta, enstabilite, bagay ki prsizeman anpeche tout fòm devlopman ekonomik, kisa ranyon kouwèw ka konprann nan sa?

        Répondre
  • 14 novembre 2017 à 6:52
    Permalink

    Jean Wimarc ki gen nonw preske rime ak kokorat, lèw pa gen agiman se joure pou joure. Oumenm se lespri imen ou pa geneyen ou se jis youn bèt! e kou Einstein te dil ou montre ke anpil « militè pa bezwen sèvo pase youn mwal epinyè sifi yo ». Kòm ranyon, ou pak eksplike kisa lame te janm fè lan sans devlopman peyi ya. Dayè se pa wòl lame poul fè devolpman! Apre lame Dessalin nan ki te kreye ewoyikman peyi ya, se wòl elit yo pou devlope peyi ya se pa lame ki gen wol saa. Jean Wilmarc, ou se youn kokorat, mwen rediw li, pase ou pa menm konpran konsep devlopman-an.
    E anfèt, se rektom ou ki sèviw de sèvo, se rektòm ou ki sot ekri rans ou ekri yo! Mwen repoze kesyon wan: lan ki pawol devlopman lame konn ye? Epi an ayiti kote lame te vèse lan destabilizasyon, koudeta, enstabilite, bagay ki prsizeman anpeche tout fòm devlopman ekonomik, kisa ranyon kouwèw ka konprann nan sa?

    Répondre
  • 14 novembre 2017 à 9:11
    Permalink

    Rezo mafya ki pran ekonomi ak leta Ayisyen an ann otaj mete sou pye gang ame yo a. Se yon bann anti pèp, malfra, ak anti nasyonal. Kidonk, leta a kont enterè Pèp Ayisyen an. Gang ame a ak lapolis la pou kraze rezistans Pèp la. Yo pa dwe konfonn gang ame sa a ak Lame Endijèn la ki te bannou endepandans 18 Novanm 1803. Lame Endijèn la se te yon LAME REVOLISYONÈ. Gang ame neyokolonyal ekip gouvènmantal aktyèl la mete kanpe la a se yon aberasyon. Pa gen anyen la a ki pou fè nou fyè.

    Parad gang ame a se vreman yon wont nasyonal kap vin sali 18 Novanm ki se anivèsè BATAY VÈTYÈ ki te mete fen a esklavaj, kolonizasyon ak rasism e bannou ENDEPANDANS POU NOU TE GEN YON PEYI. Jounen Jodi a, MENM JAN AK 18 NOVANM 1803, SE YON LAME REVOLISYONÈ PÈP LA BEZWEN POU METE MOVE ZANGI DEYÒ EPI EMANSIPE TOUT MAS POPILÈ YO.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *