Un jeune chanteur d’origine dominicaine assassiné au Québec

0
1720

Jeudi 7 mars 2019 ((rezonodwes.com))– Un jeune chanteur de 26 ans, John Danny Elias-Espinal, a été abattu mercredi matin devant son domicile situé sur le Boulevard des Laurentides, à Laval (Grand Montréal), où il vivait avec ses deux enfants en bas âge et sa conjointe.

Originaire de Santiago, une ville du nord de la République Dominicaine, John Danny Wea Wea, de son nom d’artiste, s’est écroulé près de son véhicule Nissan Rogue vers 6 heures du matin, atteint d’au moins un projectile d’arme à feu à la tête, tiré par un inconnu qui a pris la fuite après avoir commis son forfait.

John Dany Elias Espinal était dans un état critique lorsqu’il a été transporté à l’hôpital, où il a succombé à ses blessures, a indiqué Urgences-santé.

La victime était un passionné de la musique et faisait partie du groupe de Bachata D-Flow. Basé à Montréal, D-Flow a remporté le titre de groupe de l’année aux « Premios Latin Awards Canada 2015 » et s’est produit sur scène à coté d’Étienne Drapeau, ancien participant de Star Académie.

John Danny avait également un fort penchant pour le rap. Il participait des fois à des concours de freestyle et avait, en 2014, sorti un vidéo-clip tourné sur une chanson de rap en espagnol.

Le boulevard a été fermé pour la journée entre l’avenue des Terrasses et la rue Belhumeur. Le SPL a mis sur pied un poste de commandement dans le secteur. Les enquêteurs interrogent des témoins, mais aucune description d’un suspect n’a été fournie.

Ce meurtre reste un mystère pour les enquêteurs de la police de Laval qui ont ratissé les alentours de la résidence du boulevard des Laurentides, sans trouver d’indice pouvant les conduire à l’auteur du crime.


LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.