Flash : Le programme « Ti manman cheri » revient!

1
1285
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le Fonds d’Assistance Économique et Sociale (FAES) a pour mission d’accompagner les communautés défavorisées dans le développement de leurs capacités et la valorisation de leurs potentialités en vue de dégager une vision commune de leur avenir en apportant l’appui nécessaire à leur renforcement et en finançant des projets prioritaires identifiés par ces communautés.

L’Assistance sociale à travers le Programme National « Ede pèp » a marqué les communautés et le sous-programme « Ti Manman Cheri » qui comprend 80,234 bénéficiaires dans la base de données du FAES, n’a cessé d’évoluer afin de venir en aide aux mères de famille en situation d’extrême pauvreté.

Dans cette perspective, des modifications ont été apportées au Programme « Ti Manman Cheri », pour assurer sa pérennité et son efficacité. Rebaptisé « Ti Manman Cheri tou nèf » plusieurs options ont été élaborées pour permettre à ces mères de sortir de leur situation en créant l’autonomie économique pour subvenir aux besoins de leurs familles.

Ainsi, un plan de crédit à des mères évoluant dans le même secteur d’activité : élevage, pêche, agriculture, etc… sera offert aux mères pré-enregistrées dans le programme à travers un bureau de micro crédit qui sera responsable d’acheminer les prêts aux bénéficiaires par des agents de crédit qui se déploieront dans les zones ciblées. Chaque mère pourra emprunter jusqu’à 5,000 gourdes et devra pour en bénéficier se regrouper en Groupe de Caution Solidaire (GCS), composé d’au moins 3 mères et d’au plus 6.

En ce qui concerne l’élevage, la distribution de deux chèvres à chaque mère, seront restituées après la première portée et attribuées à une autre mère bénéficiaire.

Dans le département de la Grande Anse, 3,147 mères sont déjà bénéficiaires du nouveau programme, qui sera implémenté prochainement dans les département de l’Artibonite, de l’Ouest et du Nord-Ouest.

http://www.haitilibre.com/article-15361-haiti-social-lancement-du-programme-ti-manman-cheri-tou-nef.html

HL/ S/ HaïtiLibre

1 COMMENT

  1. Autant que je felicite l’ aide apportee par FAES dans le pays, mais je pense qu’ il serait plus realiste de financer des projets de grande envergure visant au development regional. Un projet collectif serait plus economique pour une localite, une commune ou autre qu’ une aide individuelle de 5000 gourdes. Un palliatif calme la douleur temporairement. Ce que nos defavorises economiques ont besoin c’ est une aide regionale visant a developper un projet a long terme. (Je ne sais pas, il se peut bien que FAES a des projets de la sorte dans ses tiroirs. Benefice du doute.) Par example, pourquoi de na financer un projet de 5 millions de dollars pour faire l’ acquisition des materiels modernes de peche? Certaines villes cotires d’ Haiti ont les meilleurs poissons roses de la Caraibe. Pourquoi ne pas les assister a avoir des congelateurs pour conserver les fruits maritimes apres la peche. Immitons et fesons mieux que la Barbade qui a une marche aux poissons ou tous les pecheurs vendent leur produits en gros aux restaurants de la ville. Donnez a nos entrepreneurs un pret substanciel pour acheter des camions refrigerants. Ainsi donc, ils pourront circuler a traver le pays et vendre leur produits a ceux qui ne veulent pas venir vers eux a la campagne. Celebrons leurs efforts en ayant un marche hebdomadaire ou les acheteurs peuvent acheter au rabais. Imaginez un instant le resultat! Augmentation relative d’ emplois de la zone. Relancement economique. Il y a tant d’ autres choses qu’ on pourrait faire au lieu de donner 5000 gourdes a une pauvre mere de famille qui va les depenser en quelques semaines. Soyons serieux.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.