Les sénatoriales du Nord doivent être annulées, selon un membre du CEP

0
1130

jac

Si Pierre Louis Opont met déjà le cap sur le second tour des élections législatives, un conseiller électoral voit la nécessité de reprendre les sénatoriales partielles dans le Nord, car le scrutin du 9 août dernier a été complètement entaché de violences et de fraudes, selon lui.

Ce constat fait par Jaccéus Joseph constitue une note discordante ; eu égard aux différentes déclarations de ses pairs en ce qui a rapport à la reprise des élections dans certains endroits du pays.

Le conseiller souhaite que le Conseil Electoral Provisoire (CEP) dont il est membre retourne sur le terrain afin de pouvoir investiguer sur certaines situations malheureuses enregistrées lors du récent scrutin, ce qui peut dissiper le doute dans le cœur des citoyens qui ne cessent d’attaquer verbalement, cette institution.

Le représentant du secteur des droits humains au CEP estime qu’il est temps que l’institution électorale présidée par Pierre-Louis Opont, exposée aux propos acerbes, fasse tout ce qui est en son pouvoir pour regagner la confiance de la population.

Scoop FM Haiti

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.