Voter aux élections : Qui? Pourquoi? Comment?

0
1301

logo cep

Qui peut voter ?

Cette question fait référence au chapitre III du Décret électoral traitant de la « Capacité électorale ». L’article 22 de la dite loi stipule que : « Possède la qualité d’électeur, tout Haïtien qui :

1.      Est âgé de dix-huit (18) ans accomplis ;

2.      Est inscrit au Registre électoral ;

3.      Est titulaire d’une Carte d’Identification Nationale (CIN) ;

4.      A la pleine jouissance de ses droits civils et politiques. »

« La qualité d’électeur se perd pour les mêmes motifs que la perte de la qualité de citoyen et pour toute autre cause prévue par la Loi », article 23 de la Loi électorale.

Dans le même registre, l’article 23 précise que la qualité d’électeur est suspendue tant que dure l’une des causes suivantes :

1.      La condamnation définitive à des peines emportant la suspension totale ou partielle de ses droits politiques ou la condamnation définitive pour refus d’être juré ;

2.      La condamnation pour fraude électorale établie par un jugement ayant acquis autorité de la chose souverainement jugée ;

3.      L’aliénation mentale dûment constatée et déclarée par une autorité médicale compétente ;

4.      La faillite frauduleuse établie par un jugement ayant acquis autorité de la chose   souverainement jugée ;

5.      Toute autre cause prévue par la Loi.

votant

Pourquoi voter ?

Voter aux élections constitue un devoir civique comme le stipule la Constitution  en son article 52.1, alinéa c, au chapitre III traitant « des devoirs du citoyen ».

L’action de voter  revêt une  importance capitale. Elle met le citoyen en contact direct avec le processus politique.  Par ce geste, le citoyen choisit ses mandataires pour exercer le pouvoir, légiférer et administrer également les collectivités territoriales.  Il participe de fait à la vie politique de son pays en contribuant à la mise sur pied des pouvoirs publics et à l’institutionnalisation de la démocratie.

L’organisation périodique des élections et la participation au scrutin demeurent deux grands axes de l’alternance démocratique. Il y  va de la survie  même du système démocratique.

votant1

Comment voter ?

1.      L’électeur, muni de sa Carte d’Identification Nationale (CIN) se présente à son Centre de vote et identifie sur la Liste Electorale Partielle (LEP), le Bureau de vote ou son nom est enregistré. Arrivé à ce bureau, il soumet sa carte au Président du bureau de vote, qui, avant d’admettre l’électeur à voter, vérifie, en conformité à l’article 158 de la Loi électorale, s’il est inscrit sur le Registre électoral  et s’il n’a pas déjà voté.  Une fois la vérification terminée, l’électeur reçoit un bulletin pour chacun des postes électifs.

2.     L’électeur se rend ensuite à  l’isoloir (passage obligatoire dans tous les cas afin de garantir le caractère secret et personnel du vote). Il marque, à l’aide d’un crayon feutre, les bulletins de vote dans l’espace (cercle, photo, emblème), réservé au candidat de son choix  par une croix, un X ou un autre signe.

3.      L’électeur devant l’urne, sous la vigilance d’un membre du bureau de vote, introduit lui-même ses bulletins dans les urnes respectifs.

4.      Le Secrétaire du bureau de vote applique l’encre indélébile au pouce de la main droite de l’électeur, avant de lui restituer sa Carte d’Identification Nationale.

Les articles 148 à 161 de la Loi électorale présentent de façon approfondie le processus du vote correspondant à la problématique « comment voter » ?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.