Porto-Rico | Un chemin de croix est organisé à la mémoire des migrants haïtiens disparus en mer dans le Canal de la Mona

0
1280

Au cours du déroulement de la possession, les fidèles catholiques ont marché avec une quarantaine de photographies de Dominicains et d’Haïtiens qui ont perdu la vie au cours de leur voyage vers Porto Rico. Les photos ont été exposées au bord de la mer à Isla de Cabras.

Le chemin de croix s’est déroulé en espagnol et en créole.

Dimanche 26 mars 2023 ((rezonodwes.com))–Un chemin de croix en solidarité avec les migrants d’Haïti et de la République dominicaine qui sont morts dans le canal de la Mona alors qu’ils se rendaient à Porto Rico a eu lieu ce dimanche après-midi, a appris Rezo Nòdwès.

L’événement s’est déroulé à la Capilla del Carmen à Toa Baja et s’est terminé à l’Isla de Cabra. Un haut prélat haïtien devait y prendre part, avait-on annoncé vendredi.

Des membres de la Coalition œcuménique de Porto Rico et des prêtres dominicains et haïtiens travaillant dans l’archidiocèse y ont également participé. Ils ont accepté de fonder le Comité Fratelli Tutti dans le but de fournir un accompagnement pastoral, social, caritatif, humain et chrétien aux communautés immigrées d’Haïti et de la République dominicaine dans l’archidiocèse et de promouvoir leurs droits de l’homme.

Monseigneur Jesús Castro Marte, évêque du diocèse de Nuestra Señora de la Altagracia à Higüey, a déclaré que la procession est un accompagnement spirituel et humain pour que la migration s’arrête et qu’il y ait un contrôle. « L’important est de faire preuve de solidarité avec ces êtres chers qui veulent une vie meilleure, qui veulent un avenir meilleur et qui se retrouvent dans une mer agitée, ce qui entraîne des conséquences négatives et montre que parfois la croissance économique ne vaut pas la peine, ce dont nous avons besoin, c’est de prendre soin de la vie humaine », a-t-il ajouté.

Au cours du déroulement de la possession, les fidèles catholiques ont marché avec une quarantaine de photographies de Dominicains et d’Haïtiens qui ont perdu la vie au cours de leur voyage vers Porto Rico. Les photos ont été placées au bord de la mer à Isla de Cabras.

Pour sa part, l’archevêque de San Juan, Roberto Octavio González Nieves, a souligné l’importance de la sensibilisation à la migration des Dominicains et des Haïtiens vers Porto Rico. Ceci au vu du grand nombre de décès survenus dans les eaux entre Porto Rico et la République Dominicaine. Il a ajouté que « ce que nous avons là est un cimetière ».

« Nous voulons prier pour le repos éternel de ces victimes, nous demandons plus de lois humanitaires qui comprennent l’importance d’ouvrir des portes pour que cette masse de pauvres puisse vivre avec dignité et vivre librement avec leurs familles et leurs proches, qu’ils aient assez à manger et qu’ils reçoivent des soins médicaux », a-t-il conclu.

Le père Benji Pérez Cruz, recteur de la cathédrale métropolitaine San Juan Bautista dans le vieux San Juan, a déclaré que le peuple devait s’unir et faire preuve de solidarité avec les personnes qui émigrent à Porto Rico et a assuré que l’assistance du peuple catholique et portoricain avait été très bonne.

D’autre part, le père José Aridio Taveras de León a déclaré que  » la question de l’immigration est liée aux lois de chaque pays, qui doivent être respectées et en même temps être justes afin que toute personne puisse s’intégrer dans n’importe quelle nation sans aucune difficulté, et c’est pourquoi nous sommes ici « . Il a ajouté qu’à l’avenir, d’autres activités seraient organisées en faveur de l’immigration catholique.

source

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.