Cyberattaque mondiale : Plusieurs grandes entreprises victimes, partout sur la planète!

0
678

Une vague massive de cyberattaques rappelant le mode opératoire du virus WannaCry en mai a frappé mardi simultanément de grandes entreprises et structures gouvernementales à travers le monde.

Mardi 27 juin 2017 ((rezonodwes.com))– Une nouvelle attaque informatique est en cours de propagation. Elle bloque les ordinateurs contaminés et exige une rançon. Les pays les plus touchés sont l’Ukraine et la Russie, mais la France et les États-Unis sont aussi concernées.





Le nouveau virus se déchaîne sur le Web. Nommé Petya ou Petrwrap, le rançongiciel touche des entreprises et des services gouvernementaux dans le monde entier. Les principaux pays touchés seraient l’Ukraine et la Russie.Outre le géant russe Rosneft et des banques ukrainiennes, plusieurs entreprises européennes ont été visées, y compris en Belgique, notamment l’agence de publicité These Days. Mais le géant publicitaire britannique WPP et l’industriel français Saint-Gobain sont aussi concernés tout comme une filiale anversoise du  courrier express TNT et le terminal APM de Zeebruges de l’armateur danois Maersk.

L’entreprise pharma MSD active en Belgique est également touchée. La Federal Computer Crime Unit (FFCU) n’a pas encore reçu de signalement quant à une entreprise affectée, indique son directeur Walter Coenraets.

Aucun lien officiel n’avait était établi entre ces différentes attaques, apparemment simultanées, mais des informations rapportées par plusieurs entreprises faisaient état d’un virus faisant apparaître une demande de rançon de 300 dollars sur l’écran de leurs ordinateurs.




Plusieurs spécialistes de cybersécurité désignent le virus responsable comme « Petrwrap« , une version modifiée du « ransomware » (rançongiciel) Petya qui avait frappé l’an dernier.

La cyberattaque qui se propageait mardi en Europe s’est étendue aux Etats-Unis, le laboratoire pharmaceutique Merck ayant indiqué être touché et devenant ainsi la première victime connue sur le sol américain.

Le virus « se répand dans le monde entier, un grand nombre de pays sont affectés« , a prévenu sur Twitter Costin Raiu, chercheur du laboratoire russe Kaspersky.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.