14 juillet 2024
Mirlande Manigat demande le soutien de l’OEA pour imposer illégalement une Constitution au pays, ensuite l’organisation d’élections Tèt Kale, tout comme en 2011
Actualités Corruption Élections Insécurité|Kidnapping PHTL livre Haiti à l'Occupation étrangère Société

Mirlande Manigat demande le soutien de l’OEA pour imposer illégalement une Constitution au pays, ensuite l’organisation d’élections Tèt Kale, tout comme en 2011

L’intellectuelle Mirlande Hyppolite Manigat, candidate malheureuse aux présidentielles de 2010-2011, définitivement devrait avoir le sérieux trouble mémoire soit en fait un problème cognitif, pour demander personnellement une décennie plus tard à l’OEA, de venir organiser et superviser des élections en Haïti. L’ancien directeur du CEP, Pierre-Louis Opont qui a vendu la mèche, avait quelques années après, confirmé que les résultats de la présidentielle de 2011, supervisée par l’OEA, étaient inversés. Le chien retourne à ses vomis!

Vendredi 17 mars 2023 ((rezonodwes.com))– Le gouvernement de facto demande à l’Organisation des États américains (OEA) de prendre des mesures concrètes pour aider Haïti à faire face à la crise actuelle, née de la mal gouvernance du pays par le régime Tèt Kale depuis mai 2011, après l’évincement de Mirlande Manigat à la présidence du pays en 2011.

Léon Charles qui n’a pas porté assistance à Jovenel Moise en danger, le 7 juillet 2021, rejoint par le ministre Victor Généus et la nouvelle alliée Tèt Kalée, la professeure Mirlande Manigat, ont lancé cet appel lors d’une session du groupe de travail de l’OEA, tenue mercredi dernier à washington sur la sécurité, la démocratie, l’assistance électorale et humanitaire en Haïti.

« Il est temps d’arrêter ce qui n’est plus qu’une perte de temps. Passons à l’action. Vous avez une expertise dans tous les domaines, notamment en matière de sécurité urbaine et de lutte contre la guérilla urbaine « , déclare la présidente du Haut Conseil de Transition (HCT) illégitime et inconstitutionnelle, Mirlande Hyppolite Manigat, qui s’est exprimée par vidéoconférence à cette occasion.

Mme Manigat qui a boudé en 2006 les sénatoriales de l’Ouest, et qui a toujours refusé de cautionner les résultats de la présidentielle de 2011, sous la supervision de l’OEA, « entachés de fraudes et d’irrégularités« , souhaite mercredi l’appui de l’OEA pour le démantèlement des bandes armées fédérées en partie par PHTK, l’organisation d’élections, un referendum-bidon et la mise en place d’un nouveau gouvernement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.