Opération Tornade I lancée | Le DDA/PNH s’éloigne de ses troupes depuis jeudi

0
1907

Est-ce que les « dirigeants » haïtiens ont vraiment l’intention de lutter contre l’insécurité et de neutraliser tous les gangs avant de discuter d’organisation d’élections-sélections ?

Seront-ils récupérés par la police pour des funérailles décentes, les corps des policiers assassinés par des bandits de Savien ?

Dimanche 29 janvier 2023 ((rezonodwes.com))–Le peuple haïtien affronte une épreuve difficile, rien ne garantit qu’il atteindra bientôt le sommet quand des unités de la police départementale de l’Artibonite et du Commissariat des Gonaives n’ont effectivement aucun commandant de troupes pour les guider dans la lutte contre les gangs de Savien, en dépit de l’opération Tornade I lancée pompeusement [ar le DG, Frantz Elbe.

Rezo Nòdwès a appris que le Commissaire Jean Bruce Myrtil, Directeur Départemental DDA/PNH, s’est éloigné de ses troupes depuis jeudi. Il n’a pas visité le commissariat pour soutenir ses troupes et discuter de l’avancement de l’opération Tornade I planifiée par le haut commandement de la PNH.

Les policiers affectés au Commissariat des Gonaives sont furieux suite à l’assassinat de 7 de leurs collègues à Liancourt, en dépit de l’intervention du Premier ministre de facto, Dr. Ariel Henry et du lancement de Tornade I.

Dimanche soir, une source policière contactée par le journal, a confirmé que « des éléments de la police ont pris les clés d’une voiture qui venait chercher du carburant à la cour du commissariat pour le compte du DDA/PNH Jean Bruce Myrtil qui n’y est pas retourné à son poste depuis le drame de Liancourt« .

Haiti, sous l’emprise du régime des « bandits légaux » depuis 2011 et des bandes criminelles lourdement armées qui ont surgi quelque temps après jusqu’à ce jour, est confronté à de nombreux défis en raison de la mauvaise direction imposée par ses dirigeants en mission spéciale.

Cette alliance entre PHTK et les oligarques crée un système corrompu qui ne profite qu’à une minorité, laissant la majorité de la population sans voix ni ressources et livrée à elle-même. Cette mauvaise gouvernance menace la stabilité et le bien-être du pays classé parmi les plus pauvres de la région aux indices de corruption les plus élevés, selon le rapport de Transparency International publié en janvier 2022.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.