BINUH | Rapport complet sur Haïti sans dirigeants légitimes: « Helen La Lime fait du mensonge une vertu », opine Dr. Josué Renaud de NEHRO (audio)

0
1162

Josué Renaud: « C’est un rapport truffé de mensonges rédigé par les Nations Unies sur la situation en Haïti ».

Lundi 23 janvier 2023 ((rezonodwes.com))–Dr. Josué Renaud, le leader de l’organisation des droits humains New England Humans Rights Organization (NERHO), dans son évaluation critique des données présentées dans le dernier rapport du Secrétaire général de l’ONU sur la situation chaotique d’Haïti, à être soumis mardi à l’appréciation du Coneil de Sécurité, se concentre sur les faiblesses du document et s’inquiète en fait de l’absence d’impartialité dans les décisions déjà arrêtées.

Quoique dise, fasse et écrive Mme Helen La Lime à propos de la situation en Haiti, en faisant « du mensonge une vertu« , on ne peut pas s’attendre mardi à grand-chose, a déclaré M. Renaud n’accordant aucune importance au déplacement « du monarque » Ariel Henry en Argentine.

Les mensonges peuvent causer des dommages considérables aux relations et à la confiance des individus, et ils sont souvent utilisés pour tromper et manipuler les autres, a-t-il laissé entendre dans cet entretien accordé lundi soir à Rezo Nòdwès. »Le racisme prime sérieusement dans les relations de la communauté internationale quand il s’agit d’Haiti », a-t-il mentionné.

« Tant qu’il existe des scènes de violences, de turbulences en Haiti, c’est à l’avantage de la cheffe de BINUH, Helen La Lime et du Secrétaire général de l’ONU, M. Antonio Guterres », a fait ressortir Josué Renaud expliquant que « le niveau de racisme développé est fort » contrairement aux actes posés par les anciens secrétaires Kofi Annan et Boutros Boutros-Ghali.

« Il viendra un temps pour le peuple haïtien de vomir tous les sentiments de frustration ressentis face à l’appui sans réserve de la communauté internationale apporté à Ariel Henry, indexé dans le magnicide du 7 juillet », a averti Renaud.

Parlant de la sortie fracassante du secteur privé des affaires, dans un communiqué, pour le « renforcement de l’accord du 21 décembre » sur lequel les débats devraient être centrés mardi au Conseil de Sécurité et parallèlement par le Premier ministre de facto, Dr. Ariel Henry, au sommet de Celac à Buenos Aires, Dr. Josué Renaud a relevé une dichotomie. Il s’agit selon lui de la division des autres chambres de commerce de la province entre deux concepts, deux théories, deux opinions.

« Les mafieux du secteur privé de Port-au-Prince prennent part à toutes sortes de combines, du trafic illicite de stupéfiant aux contrebandes de marchandises ».

Retrouvez ci-dessous l’intégralité de l’entretien de Josué Renaud à Rezo Nòdwès. Il était interrogé par cba.

audio

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.