13 juin 2024
Président Nord Alexis | 1er janvier 1904 : « Je donnerais tout au monde pour ne pas rater la célébration du Centenaire de l’Indépendance aux Gonaives »
Acte de l'Indépendance d'Haiti Actualités Société

Président Nord Alexis | 1er janvier 1904 : « Je donnerais tout au monde pour ne pas rater la célébration du Centenaire de l’Indépendance aux Gonaives »

Nord Alexis: « Il n’y aurait pas de charbon pour faire marcher les navires de l’Etat, je m’embarquerais dans un canot pour Gonaives… »

En 2023, Ariel Henry, placé à la tête du pays par les blancs aimant beaucoup cet esclave à talent, a gagné le pari tout comme en janvier 2004, de minimiser l’importance de la fameuse date de notre histoire de peuple, le Premier Janvier 1804. Le dépôt de gerbes de fleurs à MUPANAH et de beaux discours creux livrés loin de la Cité de l’Indépendance, ne devraient non plus avoir de considération aux yeux des Haïtiens patriotes dénonçant tout au long de 2022 les dérives de ce conze.

Le gouvernement du Général Nord Alexis, arrivé au pouvoir en 1902, se trouvait confronté à une sérieuse crise économique aiguë. Il avait de pressants besoins d’argent, écrivit Frédéric Marcelin. Mais le vieux-Général avait promis solennellement, en dépit de tout, de fêter l’Indépendance Nationale aux Gonaives, « 100 tan se pat 100 jou ».

Dimanche 29 décembre 2019 ((rezonodwes.com))–Les propos de Nord Alexis, rapportés par Marcelin, en décembre 1903 : « Il n’y aurait pas une gourde dans la caisse publique, je vendrais ma chemise pour avoir de l’argent. Il n’y aurait pas de charbon pour faire marcher les navires de l’Etat, je m’embarquerais dans un canot. Et je serais à mon lit de mort que je me ferais porter sur un brancard! Mais j’irai, aux Gonaives le 1er janvier 1904 pour glorifier les ancêtres« .

Haïti est probablement le seul pays au monde à avoir débuté une nouvelle année, en se rappelant immédiatement la genèse des événements qui nous rendent aujourd’hui fiers d’être le premier pays de la planète habité par la race Noire à accéder à l’Indépendance. Et ce ne fut pas un cadeau. Mais qu’en avions-nous fait depuis lors ? Avions-nous au moins le sens d’avoir honte ?

Entre 60 et 80000 gourdes dépensées

En 1903, l’histoire rapportait que le président Nord Alexis dont le gouvernement a hérité la gabegie administrative de son prédécesseur Antoine Simon, eut à déclarer qu’il donnerait tout au monde pour ne pas rater la célébration du Centenaire de l’Indépendance à Gonaives, le 1er janvier 1904. Effectivement, il s’y trouva et y laissa ses empreintes pour un demi-siècle.

C’est ainsi que le 1er janvier 1904, le président Nord Alexis, dans le cadre de la célébration du Centenaire de l’Indépendance, inaugura le nouveau Palais des Héros. Cette décision qui fut à la fois bonne, a, avec regret, effacé une grande page de l’histoire. Il se retrouvait que c’est à l’emplacement exact où Jean-Jacques Dessalines avait juré le 1er Janvier 1804 de vivre libre ou mourir que le vieux président octogénaire fut élevé le beau palais disparu en 1954 et remplacé par l’Obélisque du Souvenir.

Ce n’est pas parce que la grande majorité des dirigeants Haïtiens qui se sont succédé au pouvoir, sont passés pour être des insensés que la vie n’a aucun sens d’être vécue chez nous et que le Jour de l’Indépendance ne mérite pas d’être amplement glorifié. Bien au contraire, nous habitons un coin de terre dont nous devons tous, aujourd’hui, être fiers de son riche passé qui est scellé à Gonaïves le 1er janvier 1804.

Que la ville des Gonaives soit à jamais le symbole du renouveau et de l’Indépendance d’Haïti, le jour où nous avions vaincu la peur, scellé l’amour du prochain et particulièrement, le jour où nous n’avions besoin de l’avis de personne pour nous choisir des dirigeants et doter notre mode de gouvernement. Et si ce 219ème célébré humblement à Gonaives, quoique dans l’indifférence, nous fait une fois pour toutes reprendre conscience de notre état !

Bonne fête du 219e l’Indépendance !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.