Santé de Pelé | Le monde du foot alerté: Un nouveau rapport médical n’est pas positif

0
929

Mercredi 21 décembre 2022 ((rezonodwes.com))–La star brésilienne Pelé présente une « progression » du cancer du côlon auquel il est confronté et reçoit des soins pour des « dysfonctionnements rénaux et cardiaques », a indiqué mercredi l’hôpital de Sao Paulo où il est interné depuis trois semaines.

Edson Arantes do Nascimento, 82 ans, « présente une progression de la maladie oncologique et nécessite des soins supplémentaires liés à des dysfonctionnements rénaux et cardiaques », a déclaré l’hôpital Albert Einstein, peu après que la famille de l’ex-footballeur ait informé qu’il passerait la Noël au centre médical.

« Le patient reste hospitalisé dans une chambre commune, sous les soins nécessaires de l’équipe médicale », a ajouté l’hôpital.

Pelé a été hospitalisé le 29 novembre pour une réévaluation de son traitement de chimiothérapie pour un cancer du côlon détecté l’année dernière et pour traiter une infection respiratoire résultant d’une récente covidopathie, selon les médecins et sa famille.

Dans le bulletin précédent, daté du 12 décembre, l’équipe médicale avait signalé que
Pelé a montré « une amélioration de son état clinique, en particulier de l’infection respiratoire », mais qu’il n’était toujours pas prévu qu’il puisse sortir de l’hôpital.

Mercredi, les filles de « O Rei », triple champion du monde avec le Brésil (1958, 1962 et 1970), ont déclaré qu’il ne serait pas à la maison pour Noël.

« Notre Noël à la maison a été en suspens. Nous avons décidé avec les médecins que, pour diverses raisons, il sera préférable pour nous de rester dans le coin, avec tous les soins que cette nouvelle famille [à l’hôpital Albert] Einstein nous apporte », a écrit Kely Nascimento, l’une des filles de l’ex-footballeur, sur Instagram aux côtés d’un selfie pris avec sa sœur Flavia Arantes Nascimento à l’hôpital.

« Nous allons transformer la chambre d’hôpital en sambadrome (je plaisante), nous allons même préparer des caipirinhas (ce n’est pas une blague !) », a ajouté Kely dans le message publié peu avant le bulletin médical.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.