Flashback, avril 2019 | Le chef de gang Arnel Joseph avait aussi des contacts téléphoniques avec Céant, selon le rapport Sénatus

0
1638

Un bandit chouchou des autorités? Le chef de gang Arnel Joseph avait des entretiens avec des autorités et des personnes proches de celles-ci, a révélé un rapport de la commission Justice et Sécurité du Sénat. Parmi ces personnalités, le rapport a cité Jean Henry Céant, ex premier ministre

Mardi 30 avril 2019 ((rezonodwes.com))– Il n’y a pas que le sénateur Garcia Delva et un garde du corps de l’ex-président Joseph Michel Martelly à avoir été en contact avec le célèbre chef de gang Arnel Joseph, nous a confié une source parlementaire.

Selon le rapport préparé par la commission Justice et Sécurité du Sénat, l’ex premier ministre Jean-Henry Céant avait lui aussi eu des conversations avec le bandit, véritable Robin des Bois, qui ratissait l’entrée Sud de la capitale, à partir de son fief situé au Village de Dieu.

La commission dirigée par le Sénateur de l’Ouest, Jean Renel Sénatus, a répertorié deux (2) appels, sans minutage, entre le chef de Gang Arnel et l’ancien Premier Ministre Jean Henry CÉANT, dont l’arrêté de nomination a été rapporté par le président Jovenel Moïse suite à un vote de censure de la Chambre des Députés.

« Ce dernier, joint au téléphone n’a pas nié avoir eu des conversations avec le nommé Arnel, mais une fois informé de son statut, il lui avait refusé tout appel », ont toutefois noté les sénateurs rapporteurs.

Céant a également affirmé avoir été contacté par ce dernier dans la perspective du programme de désarmement. Pour corroborer ses dires, il a transmis à la Commission une lettre de demande d’aide qui lui aurait été adressée par le présumé Bandit susdit.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.