Malgré les 25 stades de Lamothe, le sénateur Dumont envisage toujours de donner à Haïti un « stade national de rénovation urbaine »

0
1428

Mardi 29 novembre 2022 ((rezonodwes.com))—Le projet de doter Haïti d’un complexe sportif digne du nom, n’est pas mort, a déclaré le sénateur Patrice Dumont qui intervenait mardi au journal de Premye Okazyon sur radio Caraïbes. Malgré les 25 stades “virtuels” de Olivier Martelly et Laurent Lamothe, Haïti a un besoin urgent d’un stade de “rénovation urbaine”, a précisé Dumont comptant sur “une reprise de la vie pour revenir avec le projet”.

Le sénateur de l’Ouest encore en fonction, pour au moins 40 jours, a révélé qu’à la mi-décembre , le plan d’études et de faisabilité des travaux confié à une firme d’ingénierie mexicaine, sera présenté au public. “Les fonds collectés avant covid, nous ont permis de faire une esquisse du projet”, a-t-il affirmé.

Pendant les quatre dernières années, les moyens nous manquent et le pays est entré dans une régression systématique, a souligné Dumont. Il a anticipé que le stade Toutpouyo à venir, sera “une vraie révolution urbaine” et que “tant qu’Haïti existe, ce projet reste debout eke Ayiti pap mouri”.

Contrairement aux millions des fonds de Petro Caribe engloutis dans le projet de “25 stades sportifs fictifs”, Patrice Dumont a prévu que c’est plus de 3 millions d’haïtiens qui, en trois ans, allaient contribuer pour ces grands travaux d’infrastructure.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.