US Coast Guard | Haïti – Rapatriement vendredi de 180 migrants incluant les bébés secourus en mer au large de Florida Keys

0
670

Les garde-côtes américains ont secouru lundi quelque 180 migrants haïtiens qui sont arrivés dans le sud de la Floride à bord d’un voilier et ceux-ci ont tenté de débarquer dans des eaux agitées par des vagues pouvant atteindre trois mètres. Ils ont tous été rapatriés vendredi à Port-au-Prince.

à lire aussi: Haïti | Boatpeople. 180 Haïtiens secourus en mer au large de la Floride après avoir heurté un banc de sable

Vendredi 25 novembre 2022 ((rezonodwes.com))–« C’est obscène », titre Miami Herald dans l’un de ses titres d’information de vendredi soir à propos de cette déportation de migrants haïtiens indiquant que « des Haïtiens sont en colère après le renvoi de bébés arrivés en bateau à Keys« .

Selon le quotidien de la Floride, citant les garde-côtes américains, « un groupe d’immigrés en Floride, dont près de 50 enfants, qui avait atteint les Florida Keys à bord d’un voilier branlant en provenance d’Haïti lundi dernier, entraînant une opération de sauvetage frénétique aux niveaux fédéral, étatique et local, a été renvoyé dans le pays des Caraïbes« .

Les garde-côtes américains ont déclaré qu’un bateau est arrivé en Haïti vendredi avec les migrants à bord.

Les 190 personnes – 89 hommes, 55 femmes et 46 enfants – ont été renvoyées en Haïti à bord du cotre Escanaba, ont indiqué les garde-côtes vendredi après-midi ajoutant que dix (10) personnes du groupe sont restées à bord du navire pour d’autres entretiens avec les autorités fédérales.

C’est obscène

La nouvelle du rapatriement a été accueillie avec colère par les militants haïtiens et de l’immigration qui disent qu’étant donné l’aggravation de la crise humanitaire et sécuritaire en Haïti, où une épidémie mortelle de choléra a été confirmée, il est insensé de renvoyer les gens.

« C’est obscène », a déclaré Gepsie Metellus, directeur exécutif du Sant La Neighborhood Center à North Miami. « À ce moment-là, les États-Unis ont dit que la République dominicaine ne devrait pas rapatrier les Haïtiens, qu’ils cherchaient des solutions parce qu’Haïti connaît une situation infernale et maintenant vous voulez renvoyer les gens ? ».

« Nous n’allons pas oublier cela », a-t-elle ajouté. « Dans ces circonstances, alors que des enfants de 13 ans sont violés et que le monde entier parle de la situation en Haïti, vous voulez rapatrier des Haïtiens maintenant ? Je ne sais pas si c’est la Maison Blanche ou le Département d’État qui est à l’origine de cette décision. Mais quoi qu’il en soit, nous avons des personnes obscènes en position de pouvoir dont elles abusent. »

source: Miami Herald
USCG

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.