Cuba 1960 | Barry University – Exposition de l’opération « Peter Pan » visant à envoyer des enfants cubains aux USA, « pour leur épargner l’endoctrinement communiste »

0
604

L’opération Peter Pan a été le plus grand exode de mineurs non accompagnés enregistré dans l’hémisphère occidental au XXe siècle. Entre décembre 1960 et octobre 1962, près de 14 000 enfants cubains sont arrivés aux États-Unis en tant que réfugiés sous le parrainage du Catholic Welfare Office du diocèse de Miami.

Dimanche 20 novembre 2022 ((rezonodwes.com))–L’université catholique Barry, à Miami (Floride, États-Unis), inaugure vendredi une exposition sur l’opération « Peter Pan », qui retrace l’envoi de quelque 14 000 enfants cubains par leurs parents aux États-Unis dans les années 1960 pour éviter l’endoctrinement par le gouvernement de La Havane.

L’exposition ouvre ses portes sous le titre « The Peter Pan Living Legacy Exhibition », une initiative de l’Institut d’études sur l’immigration de l’université Barry qui a fait ses premiers pas l’année dernière.

Ce corps éducatif a indiqué que l’opération Peter Pan a été le plus grand exode de mineurs non accompagnés enregistré dans l’hémisphère occidental au XXe siècle. Entre décembre 1960 et octobre 1962, près de 14 000 enfants cubains sont arrivés aux États-Unis en tant que réfugiés sous le parrainage du Catholic Welfare Office du diocèse de Miami.

Le prêtre catholique américain Bryan Walsh a participé à cette opération historique à laquelle l’université Barry rend aujourd’hui hommage grâce à un riche matériel graphique, notamment des photographies et des documents de l’époque.

Walsh a développé et dirigé le programme pour les enfants cubains en décembre 1960, qui a permis de placer des milliers d’enfants cubains dans des familles d’accueil et qui s’est poursuivi jusqu’au début des années 1980.

Bien que l’opération Peter Pan et le programme pour les enfants cubains aient été développés en même temps, la première visait à aider les parents cubains à envoyer leurs enfants aux États-Unis pour éviter l’endoctrinement communiste, tandis que le second offrait un placement en famille d’accueil aux enfants dans le pays de destination.

Les archives et les collections spéciales de l’université Barry documentent cet exode d’enfants sans précédent.

En 1995, Walsh a déposé ses dossiers relatifs à l’opération Peter Pan et au programme pour les enfants cubains, notamment des documents, des photographies, des films et des livres.

Aujourd’hui, les archives du programme pour les enfants cubains et de l’opération Peter Pan sont partiellement ouvertes à la recherche.

Dans le jargon de l’époque, l’opération était connue sous le nom de « Never Never Land », c’est pourquoi les enfants étaient appelés « Peter Pan ».

Certains de ces enfants sont devenus des hommes d’affaires prospères et des personnalités éminentes de la société américaine plusieurs décennies plus tard.

L’exposition peut être visitée jusqu’en mai prochain à la Monsignor Barry Memorial Library de l’université Barry, sur son campus principal.

source: Efe

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.