Haïti | Le destin des haïtiens confié « à nouveau au porteur de choléra », dénonce le ministre Bernard Gousse

0
2325

Retour des bottes étrangères sollicité par PHTK-SDP-Fusion-MTV, sous prétexte de combattre les gangs, le ministre Gousse se montre très sceptique.

Me. Bernard Gousse: « Une force spécialisée ? À mater, demain, les gangs ou à matraquer, après-demain, les manifestations de citoyens révoltés par les prix qu’on leur enfonce dans la gorge?« 

Surprise! Pas de note des patrons haïtiens! La mariée est belle…

Samedi 8 octobre 2022 ((rezonodwes.com))– Les Etats-Unis, a rappelé le Dr. Guibert Barthélemy, qui condamnent l’invasion de l’Ukraine par la Russie, de leur côté, envisagent d’envoyer leurs soldats sur le territoire indépendant d’Haïti, sous prétexte de combattre des gangs fédérés par le régime qu’ils ont eux-mêmes mis en place en mai 2011, à l’élection frauduleuse de Michel Martelly.

L’ancien ministre de la Justice, Me. Bernard Gousse va encore plus loin dans ses analyses et réflexions, face à une situation révoltante dans laquelle « l’esclave à talent » Ariel Henry engage le pays.

C’est une « nouvelle mission humanitaire mortifère« , prescrite par le médecin à la tête de la coalition PHTK-SDP-Fusion-MTV-Inite, a fait ressortir Bernard Gousse revenant sur le récent passé douloureux des troupes de l’ONU en Haiti. « Remettre à nouveau notre destin au porteur de choléra qui ne s’est jamais ni excusé ni repenti. Mais il viendra avec ses experts nous gratifier de sa bienveillance pour une nouvelle mission humanitaire mortifère« .

La cupidité d’une catégorie d’individus se manifestera vite, car pour M. Gousse, le décret d’Ariel Henry paraphé par tous ses ministres, pour autoriser l’occupation du territoire national, est vu comme une « manne qui va à nouveau tomber […] les dollars des loyers à moindre risque.« 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.