ONU | Résolution A/RES/75/237 sur l' »Elimination du racisme » adoptée en 2020: Jovenel Moise et le nationaliste Claude Joseph, expriment un vote d’abstention, les USA, le Canada et la France votent contre

0
1210

ONU | Résolution A/RES/75/237 sur l' »Elimination du racisme »: Jovenel Moise et son ministre des Affaires Etrangères, Claude Joseph, expriment un vote d’abstention le 31 décembre 2020. Rappelant les souffrances des victimes du racisme, de la discrimination raciale, de la xénophobie et de l’intolérance qui y est associée, et le fait que l’on doit honorer leur mémoire, l’ONU fait voter le 31 décembre 2020 la résolution A/RES/75/237 à laquelle Claude Joseph, ministre des Affaires Etrangères de l’époque, a exhorté son ambassadeur à l’ONU de « rete bouch be, bra kwaze » pendant que les Etats-Unis, le Canada, la France du Core Group rejettent la résolution d’un revers de main.

Toutefois, 106 pays sur 193 ont voté OUI incluant la République Dominicaine, 29 ont dit NON (parmi lesquels les pays colonisateurs) et 44 s’abstiennent de voter. Dans le cas d’Haiti, Jovenel Moise qui doit sa présidence au Core Group, ne pouvait ne pas aller dans le sens des intérêts de ses principaux tuteurs, car quand on a rien à dire, on se tait.

Mercredi 28 septembre 2022 ((rezonodwes.com))–

Si l’on se mettait à retracer les méfaits du régime Tèt Kale-PHTK dans la gestion du pays, toutes les trois versions confondues, la liste serait trop longue à énumérer. De l’administration Martelly Lamothe-Paul à la coalition Ariel Henry-André Michel-Edmonde Beauzile en s’arrêtant à Jovenel Moise/Lapin-Jouthe et Claude Joseph, le pays accuse un retard dans tous les domaines socio-éducatif-politique, économique, sanitaire et culturel.

L’administration de Jovenel Moise (PHTK2) qui reposait dès son avènement sur les diktats de la communauté internationale et d »une élite de moins en moins nationaliste qui, malgré tout, a le monopole des importations et fixé leur prix d’application sur le marché local, agit sans considération du risque encouru à tous les niveaux décisionnels, sans se soucier de l’avenir.

Si le ministre de facto des Affaires Etrangères du régime PHTK3, Jean Victor Génélus, s’est empressé de signer récemment un accord sur le bannissement des armes nucléaires, quand aucun débat y relatif n’ait jamais lieu en Haïti auparavant, par contre, le 31 décembre 2020, le président Jovenel Moise instruisant son ministre des Affaires Etrangères, le « nationaliste » Dr. Claude Joseph, a recommandé qu’Haiti vote par abstention la résolution de l’ONU condamnant le racisme et la discrimination raciale.

Alors qu’Haiti, le premier pays noir qui a accédé à l’Indépendance dans l’hémisphère occidentale, et qui, en principe, devrait censer être également la première nation concernée et touchée par le racisme et la xénophobie, n’a pas enrichi les débats quand l’unique opportunité lui était offerte.

En effet, le 31 décembre 2020, l’ONU a lancé un appel mondial à une action concrète pour l’élimination du racisme, de la discrimination raciale, de la xénophobie et de l’intolérance qui y est associée et pour la mise en œuvre intégrale et le suivi de la Déclaration et du Programme d’action de Durban.

Haiti de Jovenel Moise, de Joseph Jouthe, de Bocchit Edmond et de Claude Joseph n’a pas donné sa voix à la résolution A/RES/75/237. Tout simplement parce que des « esclaves à talent » marchant la tête baissée et se sentant proches du maitre, se mettent en tête que leurs frères, des descendants des nègres, sont et seront à l’abri du racisme, de la discrimination raciale et la xénophobie.

Haiti a gardé silence et ne s’est pas prononcé sur quelques points suivants:

  • Rappelant également les souffrances des victimes du racisme, de la discrimination raciale, de la xénophobie et de l’intolérance qui y est associée, et le fait que l’on doit honorer leur mémoire,
  • Demandant aux États d’honorer la mémoire des victimes des injustices de l’histoire que sont l’esclavage, la traite des esclaves, y compris la traite transatlantique des esclaves, le colonialisme et l’apartheid,
  • Déplorant les récents cas d’emploi excessif de la force et autres violations des droits humains par les forces de l’ordre contre des manifestants pacifiques défendant les droits des Africains et des personnes d’ascendance africaine, et rappelant la résolution 43/1 du Conseil des droits de l’homme en date du 19 juin 2020, dans laquelle le Conseil condamne fermement les pratiques raciales discriminatoires et violentes auxquelles les forces de l’ordre continuent de recourir contre des Africain et des personnes d’ascendance africaine,
    • lire ici les 9 pages du texte de la résolution adoptée le 31 décembre 2020 sans aucun support du premier pays ayant vécu un esclavage inhumain durant plus de quatre siècles et plus.

Résumé du vote:

Voting Summary Yes: 106 | Abstentions: 44 | Non: 29 | Total voting membership: 193

VoteY AFGHANISTAN
A ALBANIA
Y ALGERIA
A ANDORRA
A ANGOLA
ANTIGUA AND BARBUDA
Y ARGENTINA
A ARMENIA
N AUSTRALIA
A AUSTRIA
Y AZERBAIJAN
Y BAHAMAS
Y BAHRAIN
Y BANGLADESH
Y BARBADOS
Y BELARUS
A BELGIUM
Y BELIZE
BENIN
Y BHUTAN
Y BOLIVIA (PLURINATIONAL STATE OF)
A BOSNIA AND HERZEGOVINA
Y BOTSWANA
Y BRAZIL
Y BRUNEI DARUSSALAM
A BULGARIA
BURKINA FASO
Y BURUNDI
Y CABO VERDE
Y CAMBODIA
Y CAMEROON
N CANADA
CENTRAL AFRICAN REPUBLIC
Y CHAD
Y CHILI
Y CHINA
Y COLOMBIA
COMOROS
CONGO
Y COSTA RICA
CÔTE D’IVOIRE
A CROATIA
Y CUBA
CYPRUS
N CZECHIA
Y DEMOCRATIC PEOPLE’S REPUBLIC OF KOREA
N DEMOCRATIC REPUBLIC OF THE CONGO
A DENMARK
Y DJIBOUTI
Y DOMINICA
Y DOMINICAN REPUBLIC
Y ECUADOR
Y EGYPT
Y EL SALVADOR
Y EQUATORIAL GUINEA
ERITREA
A ESTONIA
ESWATINI
ETHIOPIA
Y FIJI
A FINLAND
N FRANCE
Y GABON
Y GAMBIA
A GEORGIA
N GERMANY
Y GHANA
A GREECE
Y GRENADA
Y GUATEMALA
GUINEA
GUINEA-BISSAU
N GUYANA

HAITI vote d'abstention pour un premier pays nègre qui a subi le joug de l'esclavage

Y HONDURAS
A HUNGARY
A ICELAND
Y INDIA
Y INDONESIA
Y IRAN (ISLAMIC REPUBLIC OF)
Y IRAQ
A IRELAND
N ISRAEL
A ITALY
Y JAMAICA
A JAPAN
Y JORDAN
Y KAZAKHSTAN
Y KENYA
Y KIRIBATI
Y KUWAIT
Y KYRGYZSTAN
Y LAO PEOPLE’S DEMOCRATIC REPUBLIC
A LATVIA
Y LEBANON
LESOTHO
LIBERIA
Y LIBYA
A LIECHTENSTEIN
A LITHUANIA
A LUXEMBOURG
MADAGASCAR
MALAWI
Y MALAYSIA
Y MALDIVES
Y MALI
A MALTA
N MARSHALL ISLANDS
Y MAURITANIA
Y MAURITIUS
Y MEXICO
MICRONESIA (FEDERATED STATES OF)
A MONACO
Y MONGOLIA
A MONTENEGRO
Y MOROCCO
Y MOZAMBIQUE
Y MYANMAR
Y NAMIBIA
N NAURU
Y NEPAL
N NETHERLANDS
A NEW ZEALAND
Y NICARAGUA
NIGER
A NIGERIA
A NORTH MACEDONIA
A NORWAY
Y OMAN
Y PAKISTAN
PALAU
Y PANAMA
A PAPUA NEW GUINEA
Y PARAGUAY
Y PERU
Y PHILIPPINES
A POLAND
A PORTUGAL
Y QATAR
A REPUBLIC OF KOREA
A REPUBLIC OF MOLDOVA
A ROMANIA
Y RUSSIAN FEDERATION
Y RWANDA
SAINT KITTS AND NEVIS
Y SAINT LUCIA
Y SAINT VINCENT AND THE GRENADINES
Y SAMOA
A SAN MARINO
SAO TOME AND PRINCIPE
Y SAUDI ARABIA
Y SENEGAL
A SERBIA
SEYCHELLES
Y SIERRA LEONE
Y SINGAPORE
A SLOVAKIA
N SLOVENIA
Y SOLOMON ISLANDS
SOMALIA
Y SOUTH AFRICA
SOUTH SUDAN
A SPAIN
Y SRI LANKA
Y SUDAN
Y SURINAME
A SWEDEN
A SWITZERLAND
Y SYRIAN ARAB REPUBLIC
Y TAJIKISTAN
Y THAILAND
Y TIMOR-LESTE
Y TOGO
A TONGA
Y TRINIDAD AND TOBAGO
Y TUNISIA
Y TURKEY
TURKMENISTAN
TUVALU
Y UGANDA
A UKRAINE
Y UNITED ARAB EMIRATES
N UNITED KINGDOM
Y UNITED REPUBLIC OF TANZANIA
N UNITED STATES
Y URUGUAY
Y UZBEKISTAN
VANUATU
Y VENEZUELA (BOLIVARIAN REPUBLIC OF)
Y VIET NAM
Y YEMEN
Y ZAMBIA
Y ZIMBABWE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.