14 juillet 2024
Les tuteurs d’Ariel Henry lui demandent de tirer les oreilles de son ministre « étrange aux affaires locales »
Actualités Blagues et rires Cinéma Corruption Insécurité|Kidnapping Société

Les tuteurs d’Ariel Henry lui demandent de tirer les oreilles de son ministre « étrange aux affaires locales »

Le marxiste-léniniste Jean Victor Généus, passé à l’extrême-droite, n’a plus un endroit pour vivre à Port-au-Prince, car « rien n’est sous contrôle » dans sa résidence privée à Belleville.

Mercredi 28 septembre 2022 ((rezonodwes.com))–Le secteur privé qui s’appuie sur les décisions de la communauté internationale pour mettre la Constitution d’Haiti en veilleuse, afin d’installer un gouvernement illégitime et corrompu, dans une troisième note diffusée en moins d’un mois, continue de son côté d’ignorer la réalité du terrain. Les revendications sont claires: « Pas d’Ariel Henry pour des élections frauduleuses programmées« .

Etonnant, « les associations patronales sidérées en prenant connaissance du message officiel porté par le ministre des Affaires étrangères Haïtien, Mr. Généus, devant le Conseil de Sécurité de l’Organisation des Nations Unies, ce lundi 26 septembre 2022« , exhortent leur « esclave à talent » de rectifier les tirs, comme s’il s’agissait pour eux le premier tissu de mensonges inventés par les Tèt Kale-PHTK au pouvoir depuis plus d’une décennie.

La petite phrase « Je suis en mesure d’annoncer qu’a l’exception de quelques cas isolés, la situation est globalement sous contrôle et le calme est revenu dans plusieurs parties du pays » qui a fait sortir de leurs gonds ces patrons étranges au développement réel d’Haiti, depuis 1915, ne les a pas toutefois convaincus de prendre leurs distances avec le régime d’Ariel Henry décrié par toute une population en mal de rebattre les cartes.

« Les conseils d’administration de l’ADIH (Association des Industries d’Haïti), la AmCham (Chambre Américaine de Commerce en Haïti), l’ATH (Association Touristique d’Haïti), la CCIH (Chambre de Commerce et d’Industrie d’Haïti), et la CCIHC (Chambre de Commerce et d’Industrie Haitiano-Canadienne) ont donc été profondément surpris par ces propos irresponsables tenus par le ministre Généus devant le conseil de sécurité de l’ONU, car ils ne reflètent en aucun cas la réalité de la situation actuelle dans le pays« .

Au cas où les associations patronales refusant toujours d’associer le « de facto » à Ariel Henry qui ne dirige rien, ne gouverne rien, eux aussi s’éloignent de la réalité du terrain. Au même point que le « marxiste-léniniste » Généus « étranger aux affaires locales« , les [bourgeois] Laurent Saint-Cyr, Wilhelm Lemke, Jean-Philippe Boisson, Raina Forbin, Michelle Mourra…assis en première classe dans l’avion en détresse, ne sont pas non plus étranges à la misère noire et au sous-développement du pays mis en coupe réglée par des commerçants, entrepreneurs et politiciens de tout acabit.

Ces patrons savent mieux et même avant Dr. Ariel Henry, l’adresse du Conseil de Sécurité de l’ONU pour apporter leur démenti et « remédier rapidement à cet impair diplomatique, en offrant un nouveau message officiel véridique, pour l’informer de la réalité sur le territoire ». C’est quoi la réalité: « Ariel Henry doit partir », recommandent partout les haïtiens, les descendants d’esclaves dont leurs parents ont fait 1804 avant l’arrivée, nu comme un vers, le papa ou la maman des nouveaux maitres d’Haiti.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.