17 juin 2024
Deux contingents de migrants incluant des haïtiens, de vénézuéliens pénètrent le Guatemala par des points d’accès non autorisés
Actualités Migrants Société

Deux contingents de migrants incluant des haïtiens, de vénézuéliens pénètrent le Guatemala par des points d’accès non autorisés

« Tout est sous contrôle en Haiti« , selon le ministre marxiste-léniniste et d’extrême-droite, Jean Victor Généus.

Les autorités guatémaltèques ont renvoyé dimanche au Honduras quelque 600 sans-papiers qui faisaient partie d’une caravane composée principalement de Vénézuéliens, d’Haïtiens cherchant à rejoindre les États-Unis, un jour après avoir dispersé une marche similaire de 400 personnes, a indiqué une source officielle.

Mardi 27 septembre 2022 ((rezonodwes.com))–Deux nouveaux contingents de migrants ont tenté d’entrer au Guatemala le week-end écoulé, mais ont été arrêtés par la police nationale civile, l’Institut guatémaltèque des migrations et d’autres institutions « parce qu’ils ne respectaient pas les exigences en matière de migration et de biosécurité« .

Samedi, en raison du groupe d’étrangers de différentes nationalités, un protocole correspondant a été immédiatement activé, ont relaté les autorités guatémaltèques qui ont indiqué que la plupart des personnes en déplacement étaient originaires du Venezuela, d’Haïti, de Cuba, et parmi les groupes se trouvaient des mineurs et des femmes enceintes qui ont fait l’objet d’une attention prioritaire.

Selon les autorités, 155 personnes sont entrées pour des raisons humanitaires, 64 hommes, 39 femmes, 24 garçons, 28 filles, 447 personnes sont entrées régulièrement et 69 personnes ont été rejetées et renvoyées par l’État du Guatemala par le poste frontière d’El Corinto.

Les nationalités qui ont pris part à ce mouvement sont le Venezuela, l’Equateur, Haïti, la Colombie, le Brésil, le Honduras, le Chili, le Nicaragua et la Bolivie.

Dimanche, un autre contingent est entré par un point non autorisé, où, selon l’Institut guatémaltèque des migrations, la majorité est rentrée volontairement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.