Colombie | Investiture de Gustavo Petro: Ariel Henry, suivant une liste officielle consultée, n’aurait pas été invité à venir à Bogota dimanche

0
688

En tout cas, si Dr. Ariel Henry devait se rendre à Bogota, – planification de dernière minute sur recommandation de ses tuteurs, pour aller lui tirer là-bas les oreilles pour son dialogue mort-né entamé avec Montana -, il serait le seul et l’unique dirigeant de la région sans mandat constitutionnel à venir participer à un événement régi par la loi et la Constitution, non pas par un simple tweet.

Près de 24 présidents et délégués ont confirmé leur présence à l’inauguration de Gustavo Petro. Par contre, en Haiti, des employés de la Primature contactés par Rezo Nòdwès se sont refusés à tout commentaire, yo pa konn anyen kap pase nan bwat la.

Vendredi 5 aout 2022 ((rezonodwes.com))–L’inauguration de Gustavo Petro promet d’être une célébration à l’échelle nationale, en Colombie. Dimanche, plus de 100 000 personnes sont attendues dans le seul centre de la capitale pour assister aux célébrations. La plupart des dirigeants de la région seront présents au premier rang. Les invités obligatoires sont les anciens présidents de la Colombie, mais tous n’ont pas confirmé.

Le Premier ministre de facto, Dr. Ariel Henry, qui, une nouvelle fois, s’est empressé de s’asseoir avec l’un des acteurs-clé de l’Accord Montana, l’économiste Fritz Jean, a-t-il déjà en main son billet pour Bogota en vue d’assister dimanche à la cérémonie d’investiture du président élu, Dr. Gustavo Petro?

Toutefois, selon une liste officielle des invités de marque consultée par Rezo Nòdwès, aucun nom de dignitaire haïtien n’est figuré dans l’ordre de bienséances protocolaire. S’agirait-il d’une omission involontaire ? Ou tout simplement les colombiens seraient très remontés contre Dr. Henry ayant gardé en prison plus d’une quinzaine de mercenaires colombiens sans jugement depuis plus d’un an? Parfois san benyen, sans le boire et le manger.

Investiture de Gustavo Petro : comment le roi, les présidents et les diplomates invités seront protégés

Pendant au moins 96 heures, Bogotá deviendra la ville la plus surveillée d’Amérique latine à l’occasion de la cérémonie d’investiture du président élu Gustavo Petro, a détaillé le journal El Tiempo. Mais aussi en raison de la liste confirmée des invités à la succession du pouvoir en Colombie, qui va du roi d’Espagne à une délégation de haut niveau du gouvernement des États-Unis.

Le président du Chili, Gabriel Boric, Guillermo Lasso de l’Équateur, Luis Abidaner de la République dominicaine, et les présidents du Paraguay, des Pays-Bas, du Panama, du Honduras, du Costa Rica et de l’Argentine, entre autres, ont déjà confirmé leur présence. Les ministres des affaires étrangères du Portugal, de Cuba et de la Serbie seront également présents.

Et le Royaume-Uni, le Japon et la Corée enverront leurs délégations diplomatiques.

EL TIEMPO a précisé que les États-Unis et l’Espagne sont au courant de ce méga dispositif de sécurité, qui comprendra 10 000 policiers et militaires colombiens.

Quatre anneaux de sécurité ont déjà été mis en place, dont trois sont stationnés à l’aéroport international d’El Dorado et le long des routes et des hôtels que les invités occuperont.

Certains d’entre eux participeront également à un dîner d’adieu avec le président Iván Duque, prévu samedi.

Soulignons que vendredi matin, lors d’un événement privé à la Casa de Nariño, le président sortant, Iván Duque, a remis trois décorations au président élu, Gustavo Petro, une cérémonie traditionnelle qui a toujours lieu lors du changement de pouvoir.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.