12 juillet 2024
Biden et Xi s’entretiennent pendant plus de deux heures dans un contexte de fortes tensions et de menaces concernant la situation à Taïwan
Actualités Diplomatie Société

Biden et Xi s’entretiennent pendant plus de deux heures dans un contexte de fortes tensions et de menaces concernant la situation à Taïwan

Jeudi 28 juillet 2022 ((rezonodwes.com))–Le présiden Joe Biden et son homologue chinois Xi Jinping se sont entretenus au téléphone pendant plus de deux heures jeudi, selon la Maison Blanche, qui n’a pas encore fourni de détails sur le contenu de l’appel.

L’échange téléphonique entre les deux dirigeants a commencé à 8 h 33 et s’est terminé à 10 h 50, selon la résidence présidentielle. Il s’agit du cinquième appel téléphonique entre les deux dirigeants depuis l’arrivée de M. Biden à la Maison Blanche en janvier 2021.

L’appel a attiré une attention particulière en raison des tensions entre les deux puissances au sujet de la guerre en Ukraine, des tarifs douaniers américains sur les produits chinois et, surtout, d’un éventuel voyage à Taïwan de la présidente de la Chambre des représentants, la démocrate Nancy Pelosi.

Mme Pelosi avait annoncé son intention de se rendre à Taïwan en avril, mais elle a dû annuler son voyage parce qu’elle a contracté le virus covid-19.

Aujourd’hui, selon certains médias américains, elle se prépare à se rendre sur l’île cet été, bien que son bureau n’ait encore fait aucune annonce officielle. Il s’agirait de la première visite d’un président de la Chambre des représentants des États-Unis depuis 1997, année où le républicain Newt Gingrich s’était rendu sur l’île.

Le gouvernement chinois a clairement fait savoir qu’il percevait ce voyage comme une menace. Mercredi, le porte-parole du ministère des affaires étrangères, Zhao Lijian, a averti que le géant asiatique « répondra fermement » et que les États-Unis devront « assumer toutes les conséquences » de l’éventuelle visite de Mme Pelosi.

Taïwan est l’une des plus grandes sources de friction entre la Chine et les États-Unis, essentiellement parce que Washington est le principal fournisseur d’armes de Taïwan et serait son plus grand allié militaire en cas d’éventuel conflit armé avec la Chine. En 1979, après avoir rompu leurs relations diplomatiques avec Taipei et établi des liens diplomatiques avec Pékin, les États-Unis ont adopté le Taiwan Relations Act, dans lequel ils s’engagent à assurer la défense de l’île et à fournir des équipements militaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.