Brésil : un homme arrêté pour avoir menacé Lula da Silva et les juges de la Cour Suprême

0
665

Vendredi 22 juillet 2022 ((rezonodwes.com))–La police fédérale brésilienne a arrêté vendredi un extrémiste de droite qui avait menacé l’ancien président Luiz Inácio Lula da Silva, candidat de l’opposition aux élections d’octobre, et des membres de la Cour suprême.

L’homme, identifié comme Ivan Rejane Fonte Nova Pinto, est soupçonné d’avoir utilisé les réseaux sociaux et les applications de messagerie pour « menacer l’état de droit démocratique en prônant l’extinction » de la Cour suprême fédérale (STF) et pour promouvoir « des actions violentes contre ses membres », a déclaré la haute cour dans un communiqué.

Le mandat d’arrêt temporaire et deux autres mandats de perquisition ont été exécutés dans la région métropolitaine de Belo Horizonte, capitale de l’État du Minas Gerais (sud-est), et ont été émis par le magistrat Alexandre de Moraes, sur la base des vidéos que Pinto a publiées sur sa chaîne YouTube et d’autres réseaux sociaux.

Le magistrat, selon l’information, a également ordonné le blocage des réseaux sociaux de l’accusé et la recherche d’armes, de munitions et de dispositifs informatiques liés aux événements.

Dans ses vidéos, Pinto encourageait ses partisans à « chasser » les juges de la Cour suprême et plusieurs hommes politiques de gauche, dont Lula, le candidat du Parti des travailleurs (PT) à la présidence de la République, et plusieurs députés.

Avant son arrestation ce vendredi, Pinto a publié une dernière vidéo sur Youtube dans laquelle il se moquait de l’ordre d’incarcération et dans laquelle il réitérait ses menaces contre les membres de la Cour suprême, invitant les militants de « droite » à se rendre au siège du STF « et à montrer qui est le patron ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.