14 juillet 2024
Port-de-Paix : Des armes et plus de 120 mille cartouches saisies, un individu arrêté par la Police
Actualités Société

Port-de-Paix : Des armes et plus de 120 mille cartouches saisies, un individu arrêté par la Police

Cette importante cargaison de munitions et des armes à feu saisies à bord du bateau «Miss Lilie», en provenance des États-Unis d’Amérique, était destinée à alimenter l’insécurité dans le Nord’Ouest, conclut le directeur départemental de la Police nationale d’Haïti (DDNO/PNH), le commissaire divisionnaire Jean-Bruce Myrtil. Par ailleurs, Marie Guilène Estimable et Edy Lafrance font l’objet d’avis de recherche de la justice.

Les autorités policières dans le Nord’Ouest de commun accord avec la Brigade de surveillance de l’Administration générale des Douanes (AGD) ont procédé, vendredi à la saisie de plus de 120 mille cartouches réparties dans 157 caisses. 

Cette opération menée dans le port de Port-de-Paix, a également permis aux policiers assistés d’agents douaniers de confisquer deux pistolets de calibre 9 mm, d’un revolver de calibre 38, de 30 chargeurs AK-47, des devises américaine et haitienne, précise une note de la Direction départementale du Nord’Ouest de la Police nationale d’Haïti (PNH). 

En outre, la police a perquisitionné le domicile du nommé Edy Lafrance.

Au cours de cette intervention, les forces de l’ordre ont pu prendre possession de 7 caisses de cartouches de calibres différents dissimulées dans une boîte. Fritz Jean-Rélus, un présumé complice, sous les instructions du commissaire du gouvernement de la juridiction, Me Michelet Virgile, a été interpellé par la Police.

Après ce coup de filet, la compagnie JJ Cargo Shipping Lines est visée par des sanctions des autorités judiciaires. La firme spécialisée dans l’import/export est mise en cause dans le trafic illégal d’armes et de munitions en provenance des États-Unis d’Amérique, conclut le document.

Ces saisies sont révélatrices d’une insécurité nourrie par le trafic illégal d’armes et de munitions à travers les ports haïtien et américain. Elles doivent interpeller les autorités sur l’obligation de renforcer les mesures de surveillance maritime et optimiser les contrôles des manifestes des expéditions. 

Hervé Noëlvevenoel@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.